Christian Bracconi ne veut pas se faire marcher dessus

le
0
Christian Bracconi ne veut pas se faire marcher dessus
Christian Bracconi ne veut pas se faire marcher dessus

« On s'attend à un match très difficile contre Marseille, a expliqué Christian Bracconi, l'entraîneur de l'AC Ajaccio en conférence de presse jeudi. Mais c'est à nous d'élever notre niveau. On est chez nous et on a aussi besoin de points. Avec notre état d'esprit du moment, une certaine confiance retrouvée, notre idée est de bousculer l'OM. Il ne faut surtout pas qu'on se laisse marcher sur les pieds à domicile. Ça, c'est hors de question. Après, chaque match a son histoire, on verra comment celle de demain s'écrira. » Interrogé sur le forfait d'André Ayew, qui sera absent deux mois, le coach de l'ACA a rappelé que l'OM possédait d'autres joueurs offensifs de qualité. « On verra dans quel état est Mathieu Valbuena, si il joue. Il y a aussi Florian Thauvin, André-Pierre Gignac ou Dimitri Payet. Ils ont un gros potentiel offensif. Ce sera à nous d'être vigilants par rapport à ça. Il faudra les contenir, mais aussi les provoquer sur le plan offensif. »

Une attaque attendue au tournant

Pour y arriver, Christian Bracconi pourrait faire appel à Eduardo, qui a fait son retour contre Toulouse avant la trêve, et non à Adrian Mutu, sur le départ. « Eduardo est un garçon qui peut nous apporter de la profondeur, de la rupture, a jugé le technicien de 52 ans. Il n'est pas forcément apte à tenir tout un match, mais il pourrait le débuter ou entré en cours de jeu. Un ou deux attaquants ? Je ne sais pas. Mais plus que les joueurs que l'ont va mettre sur le terrain, c'est les intentions qui devront être offensives. » Plus mauvaise attaque de L1 avec neuf buts inscrits, l'AC Ajaccio en aura bien besoin pour battre l'OM et tenter de sortir de la zone de relégation.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant