Chris Dalton, victime du 13 novembre : « Je passe mes journées à régler des tracasseries administratives »

le
1
Chris Dalton dans les rue de Paris.
Chris Dalton dans les rue de Paris.

Blessés du 13 novembre (6/7). Chris Dalton, un Américain de… ans arrivé la veille à Paris, était attablé au café A la bonne bière quand des balles de kalachnikov lui ont « troué les deux pieds ».

Le bruit d’un objet qui chute le fait bondir. Son regard scrute anxieusement les quatre coins du restaurant. Fausse alerte. Ce ne sont que les béquilles sans lesquelles il ne peut plus se déplacer. Chris Dalton est assis sur la banquette, dos au mur. « Je suis curieux du monde qui m’entoure, dit-il, mais je suis aussi le fils d’un policier d’Atlanta. Là où j’ai grandi, les fusillades n’étaient pas rares. Elles ont coûté la vie à plusieurs de mes connaissances. »

Le soir du 13 novembre, l’Américain de… ans, polyglotte et nomade, s’est assis dos à la salle du café A la bonne bière, dans le 11e arrondissement de Paris. Des balles de kalachnikov lui ont « troué les deux pieds ». La mort, il l’a vue de près.

Son tout premier séjour dans la capitale — ralliée le matin même de Prague via Strasbourg, en covoiturage puis en autocar — avait mal commencé. Dans le studio loué sur un site Internet pour quelques jours dans le centre de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) — rue Corbillon, une rue qui devait devenir tristement célèbre quelques jours plus tard — ni le chauffage ni le WiFi ne fonctionnent. Or, Chris, qui gagne sa vie, six matinées par semaine, comme « prof d’anglais langue étrangère », devait donner des cours en ligne le lendemain… En quête d’un logis plus adapté et d’un dîner « dans un endroit sympa », il atterrit place de la République, à Paris. Claude-Emmanuel Triomphe, 57 ans, fonctionnaire au ministère du travail, qui passait par là, lui suggère d’abord le bar Le Carill...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 10 mois

    Il découvre la France, au moins voilà un ricain qui aura une vraie vision de ce pays.......