Chris Christie, candidat «XXL» engrange les sarcasmes 

le
0
Aux États-Unis, l'embonpoint du gouverneur du New Jersey pourrait être un handicap pour la présidentielle.

De notre correspondante à Washington.

L'Amérique du XXIe siècle est-elle prête à élire un président «extralarge» ? C'est une spécialité américaine que de s'interroger à haute voix sur un sujet qui, ailleurs, paraîtrait déplacé. Ainsi le débat fait-il rage, alors que le charismatique gouverneur républicain du New Jersey Chris Christie, connu pour son impressionnant embonpoint, mais pressé de se lancer dans la course de 2012, s'interroge sérieusement depuis quelques jours. Serait-ce que ses adversaires cherchent à tuer dans l'œuf sa candidature, en ciblant ses mensurations ? Ou ce soudain débat sur l'obésité en politique cache-t-il l'inquiétude sourde d'une Amérique où un tiers des habitants tombent dans la catégorie des obèses ? Les attaques et les bons mots fusent de toutes parts.

Dans son «Late Show» télévisé, l'humoriste David Letterman a énoncé «les dix choses qui changeraient» si Christie était président, évoquant uniquement des s...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant