«Chrétiens d'Orient» : Valls appelle la RATP à «assumer ses responsabilités»

le
5
«Chrétiens d'Orient» : Valls appelle la RATP à «assumer ses responsabilités»
«Chrétiens d'Orient» : Valls appelle la RATP à «assumer ses responsabilités»

Manuel Valls a appelé lundi la RATP à «assumer ses responsabilités». «Stop aux débats stériles ! Soutenons les Chrétiens d'Orient, victimes de la terreur obscurantiste. La RATP doit assumer ses responsabilités», a écrit le Premier ministre sur son compte Twitter. 

Plus tôt dans la journée de lundi, le président socialiste de la région Ile-de-France, Jean-Paul Huchon, avait «invité» la RATP à autoriser les affiches de promotion d'un concert avec la mention «au bénéfice des chrétiens d'Orient». Le secrétaire d'Etat aux Transports Alain Vidalies avait également fait entendre sa voix dans ce dossier chaque jour un peu plus polémique.

Stop aux débats stériles ! Soutenons les Chrétiens d'Orient, victimes de la terreur obscurantiste. La RATP doit assumer ses responsabilités.-- Manuel Valls (@manuelvalls) 6 Avril 2015

Disant attendre «la décision judiciaire», Vidalies n'en a pas mois précisé avoir fait intervenir sa directrice de cabinet auprès de la RATP pour que sa régie publicitaire, Metrobus, revienne sur sa décision. Pour le secrétaire d'Etat, «cela n'a aucun sens» d'opposer le principe de neutralité aux organisateurs d'un événement qui vise à prendre la défense de «victimes de la barbarie». Argument qui n'a pas infléchi le choix de la RATP qui argue du «principe de neutralité du service public» dans «le contexte d'un conflit armé à l'étranger».

L'affiche au c½ur de la polémique depuis plusieurs jours annonce dans le métro le concert en juin du groupe «Les Prêtres» (des prêtres catholiques auteurs d'albums à succès) à l'Olympia, mentionnant que le concert était «au bénéfice des chrétiens d'Orient». La RATP a d'abord refusé cette mention au nom du «principe de neutralité du service public» dans «le contexte d'un conflit armé à l'étranger». Elle s'est attirée une volée de bois vert de l'ensemble de la classe politique et l'indignation de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • kurki le lundi 6 avr 2015 à 19:43

    RATP : Régie d'Amour, de Tolérance et de Paix !

  • kurki le lundi 6 avr 2015 à 19:37

    @gyere : c'est pour le moins un euphémisme !

  • gyere le lundi 6 avr 2015 à 19:26

    M71 je confirme que nos polytoque hards se laisse dicter ce qu'ils doivent dire et penser par les francs-maçons et ce n'et pas Mélanche qui me contredira!!

  • M7166371 le lundi 6 avr 2015 à 19:07

    la ratp remet en cause par ses pratiques discriminatoires le principe de neutralité du service public, c'est tout le contraire de la laicité il me semble, c'est plutôt de l'activisme politico-religieux par la négation pure et simple d'une réalité qui dérange les sectaires , c'est grave et très choquant

  • 2445joye le lundi 6 avr 2015 à 18:31

    Cette polémique illustre, une fois de plus, la vanité de nos grands principes. Nous sommes le produit d'une histoire, qui n'a de valeur que pour nous-mêmes. Alors oublions les fadaises du genre: "la France, pays des droits de l'Homme", et soyons nous-mêmes. Et que ceux qui n'adhèrent pas aillent trouver leur bonheur ailleurs.