Chômage : Vers un suivi renforcé des jeunes

le
0
Les partenaires sociaux sont tombés d'accord pour proposer des mesures concrètes le 15 mars.

Syndicats et patronat se sont retrouvés jeudi matin au siège du Medef pour leur deuxième séance de négociation sur l'emploi des jeunes. Après un début un peu chaotique, les participants sont tombés d'accord pour proposer le 15 mars, après leur prochaine rencontre, des «mesures concrètes» pour renforcer l'accompagnement des jeunes chômeurs pour l'heure classés en trois catégories : les diplômés qui ont du mal à s'insérer- le Medef a toutefois reconnu qu'ils n'étaient pas prioritaires -, les sortants du système éducatif sans qualification et les jeunes en grande difficulté de sociabilisation qui cumulent plusieurs handicaps.

«Du sur-mesure»

«L'objectif est de parvenir à un dispositif générique qui serait déclinable et modulable en fonction des publics cibles», explique Laurent Berger, de la CFDT. «Il faut que l'on parvienne à faire du sur-mesure à partir du socle commun», abonde Sabine Génisson, de la CGT. «Il est difficile de faire simple, l

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant