Chômage, salaires : les idées  détonantes de la métallurgie 

le
0
Le patronat propose de rétablir des allocations dégressives et de moduler la durée de travail selon la conjoncture.

Le «Manifeste pour l'industrie», que la fédération patronale de la métallurgie (UIMM) prépare pour l'automne dans le cadre de la présidentielle, commence à se dessiner. Et ses grandes lignes devraient détonner ! Dans un document préparatoire, l'UIMM avance plusieurs «pistes à explorer» ambitieuses, afin de «construire une flexicurité du marché du travail». «Il s'agit d'axes que nous devons affiner et chiffrer», confirme un cadre de la plus importante fédération du Medef, qui tenait jeudi sa convention.

Cette note a été rédigée par Pierre Cahuc, professeur à Polytechnique, après avoir auditionné une vingtaine d'universitaires, chercheurs, hauts fonctionnaires, consultants, avocats, responsables syndicaux, chefs d'entreprise, DRH… L'économiste propose des angles de réforme sur trois champs : l'assurance-chômage, le service public de l'emploi et le contrat de travail.

«Il est souhaitable de limiter le coût et l'impact de l'assurance-chômage», é

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant