Chômage: Hollande y croit toujours

le
0
Malgré les 39 800 demandeurs d'emploi supplémentaires en avril, le chef de l'État renouvelle son engagement

Les chiffres ne sont pas bons, François Hollande le savait. Ils sont tombés jeudi à 18 heures alors que le président recevait à l'Élysée la chancelière allemande Angela Merkel. Au mois d'avril, le chômage a encore progressé de 1,2 %. «Ils viennent hélas confirmer une tendance qui est depuis cinq ans à l'augmentation du chômage et de manière plus forte depuis deux ans», a commenté François Hollande. La cause? La récession à l'échelon européen mais aussi des «raisons spécifiques» à la France: «le manque de solidarité avec les jeunes et les seniors, et aussi un déficit de compétitivité».

L'horizon est obstrué. Mais il en faudrait plus pour que François Hollande abandonne la promesse qu'il répète à longueur de déplacements: la courbe du chômage s'inversera à la fin de l'année. «Nous y mettrons tous les moyens», a-t-il assuré. En pratique, elle arrêtera...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant