Chômage et croissance : les «deux exigences» de Hollande en 2014

le
35
Chômage et croissance : les «deux exigences» de Hollande en 2014
Chômage et croissance : les «deux exigences» de Hollande en 2014

L'emploi et la reprise de l'activité resteront les principaux combats de l'exécutif l'an prochain. François Hollande a estimé lundi, lors du dernier Conseil des ministres de l'année, que «deux exigences» attendaient le gouvernement en 2014 : «celle de faire reculer durablement le chômage» - dont les chiffres pour novembre doivent être publiés ce jeudi - et «celle de renouer durablement avec la croissance», selon des propos rapportés par la porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem.

«Nous considérons que l'inversion de la courbe du chômage est en marche, qu'elle a débuté au mois d'octobre», a-t-elle pour sa part estimé, même si «évidemment, il va falloir attendre pour voir si cette tendance se confirme et s'approfondit». «Cette inversion de la courbe du chômage, c'est le premier combat du gouvernement depuis le 1er jour de son installation», a-t-elle rappelé.

«L'économie française est sortie de la stagnation»

Au cours du Conseil, a par ailleurs indiqué la porte-parole du gouvernement, les ministres du Travail et de l'Economie, Michel Sapin et Pierre Moscovici, ont souligné que les dernières prévisions de l'Insee «confirmaient que l'économie française est sortie de la stagnation et a renoué avec une croissance de l'ordre de 1%. Ce sont des prévisions qui confortent le scénario de croissance que le gouvernement s'est fixé pour 2014», ont-ils jugé.

A propos de l'année écoulée, le président de la République a estimé qu'elle avait été «intense, dense en réformes avec une action tournée vers la compétitivité, vers le redressement budgétaire, vers la modernisation de la société française et enfin vers le courage dans l'action extérieure»», a rapporté la porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem.

Lundi après-midi, le chef de l'Etat réunit à l'Elysée le G50 (l'ensemble des préfets de régions et des secrétaires généraux de l'administration) pour «évoquer la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3366730 le mardi 24 déc 2013 à 18:02

    Pour PSDI : CTA « 1,1 milliard d'euros rapportés par la CTA en 2011. En comparaison, les cotisations de retraite patronales et salariales d'EDF et GDF Suez rapportent un peu moins de 3 milliards d'euros par an, soit 43,6% des charges du régime. En d'autres termes, l'ensemble des abonnés au gaz et à l'électricité va payer un tiers des retraites des agents d'EDF et GDF.." http://www.bfmtv.com/economie/curieuse-taxe-paye-retraites-dedf-gdf-348852.html

  • M3366730 le mardi 24 déc 2013 à 18:00

    Une fois de plus quand je lis que PSDI, retraité EDF, ne dit pas la vérité : depuis 2005, la SNCF et EDF ont siphonnées à la CNAV et l'AGIRC/ARCCO environ 1,3 milliards chacun (total env. 2,6 milliards), En 2012 les clients d'EDF/GDF SUEZ ont payés 1,1 milliard d'euros de CTA et qui a permis de financer les retraités EDF alors qu'en même n'y cotisent pas, scandaleux non !

  • puck le mardi 24 déc 2013 à 14:58

    Tiens on va bien rigoler à entendre NEU NEU présenter ses vœux aux français en se contorsionnant pour nous expliquer que la situation montre des signes qui devraient à l'avenir sans doute laisser supposer que peut être une fragile reprise pourrait être envisagée hi hi hi .

  • psdi le mardi 24 déc 2013 à 10:04

    @M3366730 : Tu as aimé mon traitement rapide. Si tu as encore des questions sur EDF, je suis inépuisable sur le sujet. C'est avec plaisir que je te répondrai.

  • psdi le mardi 24 déc 2013 à 10:04

    M3366730 : Quelle précision : Réponse du Ministère des affaires sociales et de la santé publiée dans le JO Sénat du 07/02/2013 - page 415

  • knbskin le mardi 24 déc 2013 à 09:23

    Si Pépère était un cabri, il sauterait en criant "la croissance, la croissance" et "l'emploi, l'emploi". Comme il n'est pas un cabri, ben il reste au sol ... :-D Joyeux Noël !

  • lorant21 le mardi 24 déc 2013 à 09:21

    Incantation pure et simple.. et rien derrière à part des créations de postes de fonctionnaires et des augmentations d'impots. Pour le chomage il baissera tout seul lentement avec les départs en retraite des années baby boom et l'arrivée des faibles générations des années 90...

  • M3366730 le mardi 24 déc 2013 à 03:01

    Et pendant cela d'autres s'amusent à nos frais http://www.contribuables.org/2013/12/24/noel-a-lelysee-peluches-geantes-danses-et-rires-aux-frais-des-contribuables/ mais la dette de la FRANCE continue d'augmenter 1 950 MILLIARDS D'EUROS !

  • M3366730 le mardi 24 déc 2013 à 02:59

    PSDI qui évoque son statut à EDF dans un autre post "un peu de dignité quand même. On ne parle jamais d'argent chez nous", c'est vrai avec toutes les casseroles que vous trainez, à lire http://www.contribuables.org/2013/05/17/la-fiscalite-electrique/ http://www.ifrap.org/Retraites-EDF-GDF-les-clients-vont-encore-plus-payer,13381.html http://www.ifrap.org/Francois-Ingenieur-Informaticien-passe-a-l-EDF,131.html http://www.ifrap.org/Tarif-agent-EDF-GDF-un-triple-detournement-legal,12063.html

  • M3366730 le mardi 24 déc 2013 à 02:56

    Rappel sur PSDI :RETRAITE EDF + 4 000€/MOIS + ELEC PAYE A 10%, n'a jamais payé ses cot. salariales + NOMBREUX AVANTAGES, au lieu de dire ces inepties vous devriez nettoyer devant votre porte //www.contribuables.org/2013/05/17/la-fiscalite-electrique/ http://www.ifrap.org/Retraites-EDF-GDF-les-clients-vont-encore-plus-payer,13381.html http://www.ifrap.org/Francois-Ingenieur-Informaticien-passe-a-l-EDF,131.html http://www.ccomptes.fr/content/download/53150/1415793/version/3/file/4_1_remunerations_