Chômage : des statistiques qui infirment que l'inversion de la courbe est entamée

le
0
ANALYSE - La hausse du taux de chômage au 3ème trimestre heurte de plein fouet la promesse présidentielle d'inverser la courbe du chômage d'ici la fin de l'année. Et ce même si l'exécutif va tenter de démontrer le contraire.

«L'inversion de la courbe du chômage est entamée», a affirmé sans embage jeudi dernier François Hollande, fier de montrer qu'il tient sa promesse avec la baisse affichée de 20.500 chômeurs. Et notamment pour les jeunes, dont le nombre d'inscrits à Pôle emploi en catégorie A recule depuis maintenant six mois. Et patatras: l'Insee publie ce matin un taux de chômage en hausse de 0,1 point -à 10,5 % en France métropolitaine et 10,9 % France entière- au troisième trimestre. On nous aurait menti?

Non, ne va pas manquer de rétorquer le président de la République dont la crédibilité de la politique tient pour beaucoup au respect de son engagement d'inverser la courbe du chômage en fin d'année. Et il va user de trois arguments imparables se...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant