Chômage des jeunes : première initiative franco-allemande depuis l'élection de Hollande

le
0
Chômage des jeunes : première initiative franco-allemande depuis l'élection de Hollande
Chômage des jeunes : première initiative franco-allemande depuis l'élection de Hollande

Un «New Deal pour l'Europe». C'est ainsi que sera baptisée, selon Berlin, la première contribution commune du couple franco-allemand à un sommet européen depuis l'arrivée au pouvoir de François Hollande. Le président français a annoncé, mercredi après le mini-sommet de Bruxelles, qu'il rencontrera la chancelière allemande les 23 et 30 mai. Il sera question de lutte contre le chômage des jeunes en Europe.

La ministre allemande du Travail Ursula von der Leyen et son collègue des Finances Wolfgang Schäuble ont été jusqu'ici plus loquaces que leurs homologues français Michel Sapin et Pierre Moscovici. Ils ont dévoilé mercredi à Berlin les grandes lignes de cette initiative franco-allemande annoncée le 13 mai dans la presse allemande, qui vise à une meilleure utilisation de fonds européens déjà existants. Elle doit être présentée plus longuement à Paris le 28 mai.

Devant des représentants de la presse étrangère, la ministre von der Leyen a expliqué qu'il s'agissait d'établir «un partenariat public-privé contre le chômage des jeunes». Selon elle, ce plan pourrait s'articuler autour de trois points : «Permettre aux entreprises un accès à des crédits à taux bas», «renforcer l'apprentissage en entreprises en Europe» via un système d'échange pour les apprentis comparable au programme «Erasmus» pour les étudiants et «aider les jeunes à créer leur propre entreprise». Elle a précisé que la conférence prévue mardi à Paris réunirait notamment, outre elle-même et Wolfgang Schäuble, leurs homologues français, le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy et des patrons européens. Elle sera suivie d'une nouvelle conférence «fin juin» à Madrid, sans préciser si ce sera avant le sommet européen des 27 et 28 juin.

Le ministre allemand des Finances : «Une responsabilité commune pour l'Europe»

Interrogé sur la volonté de l'Allemagne d'améliorer son image en Europe en traitant le thème du...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant