Chômage : «2014 commence comme 2013 avait terminé», selon Copé

le
16
Chômage : «2014 commence comme 2013 avait terminé», selon Copé
Chômage : «2014 commence comme 2013 avait terminé», selon Copé

Voici les premières réactions politiques après la publication mercredi des chiffres du chômage, qui montrent une hausse de 0,3% du nombre de demandeurs d'emploi sans activité en janvier :

> Jean-François Copé, président de l'UMP : «L'année 2014 commence malheureusement comme 2013 avait terminé, nous avons 23 000 chômeurs de plus. C'est caractéristique d'un échec total de la politique économique du gouvernement. Alors que tous les autres pays européens ont entamé leur reprise, le nôtre se trouve complétement encalminée. Je demande une nouvelle fois au président de la République de changer de politique économique. J'appelle les Françaises et les Français à sanctionner le gouvernement en votant UMP au 1er tour des municipales», a-t-il déclaré  à l'occasion d'un meeting à Nantes.

> Jean-Marc Ayrault : «Il faut encore persévérer sans faiblir» pour faire reculer le chômage, a dit le Premier ministre, mettant en avant  le rôle du pacte de responsabilité. Celui-ci, dont il a dit souhaiter qu'il soit mis en ?uvre «le plus rapidement possible», est «une clé qui nous permettra de faire reculer durablement le chômage dans notre pays».

VIDEO. Ayrault : «Il faut encore persévérer sans faiblir»

> Annick Lepetit et Thierry Mandon, au nom du groupe socialiste à l'Assemblée nationale : «Les chiffres du chômage confirment que nous avons atteint la ligne de crête et que nous sommes très proches de passer de la stabilisation à la décrue (...) C'est là le premier résultat de la politique d'emploi et de compétitivité que nous menons sur tous les fronts depuis deux ans. Ça ne veut pas dire qu'on s'en satisfait (...) Plusieurs moteurs, déjà installés, vont permettre de monter les vitesses : le programme des 34 filières industrielles d'avenir, les réformes du marché du travail et de la formation professionnelle, le choc de simplification, les contrats de génération... Mais le turbo, ce sont les 30 ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6111389 le jeudi 27 fév 2014 à 07:13

    Combien de temps encore vont-ils pouvoir nous mener en bateau?..........

  • fbordach le jeudi 27 fév 2014 à 07:01

    Bienvenue au kolkhoze! Et oui l'économie dirigée et le matraquage fiscal cela ne marche pas... Dire que ces pitres prétendent que nous sommes arrivés au point mort!

  • Georg47 le mercredi 26 fév 2014 à 22:33

    Leur fameux pacte, parlons-en !...les 30 milliards s'entendent y compris le CICE donc que dalle pour les entreprises à la sortie.....Des mots, des mots rien d'autre...ah si ! du vent

  • gilcala le mercredi 26 fév 2014 à 22:09

    Qu'il se taise au lieu de dire des n'importe quoi. La méthode pour faire reculer le chômage est de favoriser l'embauche en abaissant les charges patronales et redonner confiance aux entrepreneurs, seuls susceptibles de créer de l'emploi.

  • d.e.s.t. le mercredi 26 fév 2014 à 21:30

    Qu'il se taise, cet insupportable be.auf content de lui, comme un im.bé.cile heureux!

  • breton.e le mercredi 26 fév 2014 à 20:58

    ah moi tout seul petit commerçant j'ai trouvé 10 milliards

  • breton.e le mercredi 26 fév 2014 à 20:57

    ah encore 6 milliard Virer tous les haut fonctionnaires qui ne font rien !!!! ou bien changer la constitution et licencier 500 000 fonctionnaires quelque soit le grade

  • M9035148 le mercredi 26 fév 2014 à 20:54

    COMIQUE

  • breton.e le mercredi 26 fév 2014 à 20:54

    AH encore 3 milliard 20cts de taxe supplémentaire sur le carburant

  • breton.e le mercredi 26 fév 2014 à 20:53

    MR AYRAULT J'ai trouvé 1 milliard , pourquoi ne pas remettre la vignette auto au point ou on en ai !!!! on n'ai plus a ca prés