Cholestérol : les statines très bien tolérées à long terme

le
0
Même après 10 années de traitement, les patients qui prennent des statines conservent l'effet protecteur contre les accidents cardiovasculaires, sans risque accru de cancer.

L'efficacité des statines, molécules découvertes dans les années 1980, est peu contestée pour abaisser le taux de mauvais cholestérol. Mais un doute subsistait sur l'effet à long terme de ces médicaments parfois prescrits sur des périodes très longues. Une nouvelle étude publiée mercredi dans The Lancet confirme que ces médicaments réduisent durablement les risques d'accidents cardiovasculaires, sans que cela s'accompagne d'une hausse du nombre de cancers.

L'étude Heart Protection Study (HPS) a suivi pendant 11 ans 20.536 patients à haut risque de maladies cardiovasculaires. Ceux-ci ont été répartis par tirage au sort en deux groupes, l'un recevant 40 mg/jour de simvastatine et l'autre un placebo sur plus de cinq années. Pendant cette période, le groupe sous statine a vu son mauvais cholestérol («LDL cholestérol») baisser. Cette réduction s'est assortie d'une diminution de 23% d'événements vasculaires majeurs (infarctus etc.) par rapport au groupe placebo.

P

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant