Choisir plus facilement ses portes et fenêtres moins polluantes

le
1
Exemple d'étiquette qui devra figurer sur les fenêtres All rights reserved
Exemple d'étiquette qui devra figurer sur les fenêtres All rights reserved

(Relaxnews) - À compter du 1er septembre 2013, toutes les portes et fenêtres mises sur le marché devront porter une étiquette indiquant leurs émissions de polluants volatils.

L'électroménager, les véhicules et les logements ont leur étiquetage obligatoire, les portes et fenêtres aussi. Dans ce cas, et à compter du 1er septembre, cette information devra indiquer clairement au consommateur le niveau d'émissions de composés organiques volatils (COV) du produit par une classe allant de A+ (très faibles émissions) à C (fortes émissions).

Cette obligation d?étiquetage était entrée en vigueur le 1er janvier 2012 uniquement pour les nouveautés mises sur le marché. Elle vise maintenant l'intégralité des fabrications. Et concerne tous les produits de construction ou de revêtement de mur ou de sol, et les peintures et vernis.

Pour une meilleure qualité de l'air intérieur

Objectif de cet étiquetage : inciter les industriels à faire évoluer leur offre en prenant en compte l'impact sur la qualité de l'air intérieur. Mais aussi et surtout informer les consommateurs pour leur permettre de choisir clairement et simplement des produits moins polluants.

Et pour cause, selon une étude publiée en 2011 par l'UFC-Que Choisir, l'air que nous respirons à l'intérieur est cinq à dix fois plus pollué qu'à l'extérieur. En grande partie à cause de substances utilisées dans l'habitat.

slh/ls

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • denisam1 le vendredi 30 aout 2013 à 20:57

    Surtout ceux et celles qui sont fachés avec la serpillère et l'eau de javel .....