Choc de simplification - Hollande accélère sur le logement

le
9
Le nombre de permis de construire accordés aux logements neufs est en baisse.
Le nombre de permis de construire accordés aux logements neufs est en baisse.

François Hollande était à Toulouse jeudi pour vanter son "choc de simplification". Son gouvernement communique depuis plusieurs mois sur les 200 mesures déjà adoptées, que cela soit en faveur des particuliers (délivrance des cartes d'identité, par exemple) ou des entreprises. Mais le chef de l'État a voulu montrer que le chantier n'était pas qu'un simple outil de communication. Il a donc fait plusieurs annonces, tout particulièrement destinées à libérer la construction de logements. Pour les justifier, le président n'hésite plus à reprendre à son compte les complaintes des promoteurs immobiliers : "Le coût moyen d'un logement, c'est 2 000 euros du mètre carré. Et selon les professionnels, ce coût a augmenté de 50 % en dix ans pour une grande partie à cause de l'inflation des normes". À en croire François Hollande, il n'y en aurait pas moins de 3 700 encadrant la construction d'une maison ou d'un immeuble ! Les dérives de la norme handicapésLe président-directeur général de l'immobilier résidentiel chez le promoteur Nexity, Bruno Corinti, évoque volontiers la rigidité de la norme handicapés, adoptée sous la présidence Chirac. "La totalité de la production du parc doit être conçue pour les handicapés moteurs alors qu'il y a peut-être - je ne sais pas quel est le pourcentage - 2, 3, ou 4 % de la population qui a besoin de ces aménagements." Le résultat est souvent aberrant : "Dans chaque logement, un sanitaire doit prévoir...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • OSS119 le jeudi 9 jan 2014 à 20:32

    Faire sauter la principale rigidité qui bloque : Duflot et les écologistes. Ces im-béciles sont le premier problème. Les mesures hostiles aux propriétaires et investisseurs ont divisé par 2 la construction, au lieu d'accroître l'offre.

  • d.e.s.t. le jeudi 9 jan 2014 à 20:02

    Il n'y a qu'une simplification essentielle mais il est trop bête pour la trouver tout seul: virer Duflot!

  • cracboui le jeudi 9 jan 2014 à 19:38

    D'un autre coté, les autres n'ont rien fait avant lui mis à part ajouter toujours plus de normes, de machins, de rendre la législation du travail indigeste à vous dégoûter d'embaucher.

  • cracboui le jeudi 9 jan 2014 à 19:35

    J'ai pas la même définition du mot CHOC que François !!! Bon, faut dire que comme c'est pas un violent, rouler à 10 km/h ça doit être rouler à tombeau ouvert pour lui....

  • dbonn le jeudi 9 jan 2014 à 19:03

    Ils veulent de la construction, qu'ils reviennent à la plus-value sur 15 ans et sans prélèvement sociaux; je vendrai mon appart en location pour investir dans un plus grand...qu'ils arrêtent de taxe-voler et on investira

  • JOKEN le jeudi 9 jan 2014 à 19:00

    Suivant les régions les permis sont rapides, faut seulement que les dossiers soient clean et complet, ce qui est loin d'être le cas le plus souvent c'est du travail baclé par les "architectes" qui ne suivent pas les normes et encore moins les chantiers... d'ou de nombreuses malfaçons! et çà c'est du concret.

  • je.valle le jeudi 9 jan 2014 à 18:49

    bRAVO : Avec le "choc de simplification" on va construire des dizaines de milliers de logement en moins en 2014....Moi Président est un chef !

  • lemeri38 le jeudi 9 jan 2014 à 18:25

    je vois pas en quoi ça recoud le problème d'aller plus vite sur les permis.. il faudra encore que les promoteurs trouvent des acheteurs et comme les français n'ont plus un rond a cause de tonton ... on tourne en rond lol et puis franchement aller investir dans l'immobilier avec une duflot au gouvernement ....

  • cguintar le jeudi 9 jan 2014 à 18:08

    J'aimerais bien savoir si autour de SES habitations il est prévu de construire des logements sociaux?? mais vraiment sociaux pouvant accueillir des immigrés ou issus de l'immigration??si des personnes habitent à prox de chez lui dite le moi vite...le vieux dicton "faites ce que je dis, mais pas pour moi"