ChM (F) : Ferrand-Prévot en veut à Longo

le
0
ChM (F) : Ferrand-Prévot en veut à Longo
ChM (F) : Ferrand-Prévot en veut à Longo
Récemment sacrée championne du monde sur route, Pauline Ferrand-Prévot s'est confiée dans les colonnes de l'Equipe, au cours d'un entretien où elle porte un regard acéré sur sa devancière Jeannie Longo, dernière femme à avoir porté le maillot arc-en-ciel.

« Je la respecte pour son palmarès mais je me dis aussi qu'elle ne nous a rien apporté, à nous, les jeunes. » Le ton est donné. Si elle admet aisément qu'elle n'aura « jamais le même palmarès », Pauline Ferrand-Prévot ne se montre pas tendre envers son aînée Jeannie Longo. Déjà, en 2012, à l'issue de sa victoire au Championnat de France - où elles s'affrontaient - la jeune rémoise s'était faite « mal voir » en déclarant : « Voilà, Longo c'est fini ». Dans le quotidien L'Equipe, elle explique ces critiques d'alors par l'individualisme de la cycliste, à qui elle reproche de n'avoir jamais épaulé la nouvelle génération : « Elle s'est accaparée les médias mais ne nous a jamais transmis son savoir, n'a jamais fait un pas vers nous. Un SMS, ça ne coûte rien... C'est sa gueule d'abord et les autres passent après. La seule fois qu'elle m'a félicitée, c'était devant une caméra. » Ferrand-Prevost illustre par ailleurs ses propos par le refus constant de l'ancienne championne du monde de devenir entraîneur national.

Place aux jeunes

A l'apogée de sa carrière, celle qui incarne la nouvelle vague du cyclisme féminin français estime également qu'à 55 ans, Jeannie Longo « ne veut pas tourner la page » et qu'elle continue les Championnats de France dans le seul but de « pouvoir dire : Regardez, les jeunes n'ont pas le niveau ». « En gros, elle veut nous ridiculiser » ajoute-t-elle. A 22 ans, Pauline Ferrand-Prévot désirerait participer à l'évolution de l'image de sa discipline, « plus jeune, plus féminine » et ne semble donc pas compter sur la doyenne du cyclisme français pour l'épauler dans sa démarche.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant