Chirurgie de l'obésité : bonne pour le c?ur et les artères

le
0
La pose d'un anneau ou d'un by-pass gastrique réduit la mortalité par infarctus ou par accident vasculaire cérébral.

La chirurgie de l'obésité ou chirurgie bariatrique avait déjà fait ses preuves contre l'hypertension artérielle et le diabète chez les personnes souffrant d'un très fort embonpoint. Une étude suédoise publiée mercredi dans le Journal of the American Medical Association (Jama) démontre que ce type d'intervention réduit fortement les décès par accidents cardio-vasculaires, qu'il s'agisse d'infarctus du myocarde ou d'accident vasculaire cérébral.

SOS Study est une vaste étude prospective, mise en place en Suède pour évaluer les trois techniques de chirurgie bariatrique (pose d'un anneau ou d'un by-pass gastrique, gastrectomie). «Dans un domaine où les essais chirurgicaux sont rares, il s'agit d'un travail de référence», souligne le professeur Arnaud Basdevant, responsable du Centre de recherche de médecine et de l'obésité de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris.

Les auteurs ont comparé 2 010 patients opérés d'une chirurgie de l'obésité à 2 037 p

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant