Chiquita ne veut plus de carburants issus de sables bitumineux pour transporter ses bananes

le
0
(Commodesk) L'entreprise américaine de fruits frais Chiquita a annoncé qu'elle travaillera avec l'ONG environnementale ForestEthics pour ne plus utiliser de carburants issus de sables bitumineux canadiens dans ses transports de bananes. Chiquita, leader mondial de la banane, est la 15e entreprise américaine à engager publiquement une action contre ce type d'exploitation pétrolière. ForestEthics, qui s'est spécialisée dans la lutte contre l'exploitation des sables bitumineux, a identifié près de 50 raffineries aux Etats-Unis utilisant ce type de pétrole pour fabriquer du carburant routier. Les sables bitumineux font partie des pétroles dits non conventionnels, dont les techniques d'exploitation sont récentes et l'impact environnemental dénoncé par de nombreuses organisations. Il s'agit de bitume logé dans des sables, qui doit être liquéfié par injection de vapeur ou de solvants avant d'être pompé. Les sites à ciel ouvert empiètent souvent au Canada sur la forêt boréale, et cette exploitation implique d'importantes quantités de gaz à effet de serre. Le Canada compte cependant sur ces sables pour sa production de pétrole : ils ont permis de multiplier par trois les réserves prouvées exploitables du pays.
Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant