Chine: Xiaomi prévoit 1 milliard de dollars pour développer ses contenus TV

le
0
Chine: Xiaomi prévoit 1 milliard de dollars pour développer ses contenus TV
Chine: Xiaomi prévoit 1 milliard de dollars pour développer ses contenus TV

Le chinois Xiaomi, troisième fabricant mondial de smartphones, s'est dit prêt mardi à investir 1 milliard de dollars pour développer son offre de contenus télévisés, avec l'intention de muscler ses services de vidéo à la demande face aux géants de l'internet local.Si Xiaomi est connu pour ses smartphones et tablettes à bas prix, qui remportent un franc succès à travers l'Asie, il commercialise également des boîtiers décodeurs pour téléviseurs et propose l'accès à des contenus vidéo."Xiaomi va investir 1 milliard de dollars pour conforter son offre de contenus (télévisés), les contenus de Xiaomi TV doivent devenir plus abondants et plus variés, avec l'ambition de montrer la tendance pour le secteur", a indiqué le chinois sur son compte de microblogs officiels.Selon ces microblogs, l'annonce a été faite à l'occasion d'un point-presse où a également été dévoilée la nomination de Chen Tong comme vice-président de Xiaomi, en charge justement du développement de sa branche télé et "des investissements dans les contenus".Chen Tong, jusqu'alors vice-président du géant internet chinois Sina Corp et rédacteur en chef du très populaire portail d'informations de ce groupe, avait annoncé quitter ses fonctions il y a deux semaines, suscitant de vives spéculations.Xiaomi s'était lancé sur le créneau de la "smart TV" fin 2013, avec l'intention de créer des interactions avec les systèmes d'exploitation de ses téléphones et tablettes --sa stratégie étant de générer davantage de revenus à partir des applications et diffusions de contenus.Sur un marché chinois comptant 620 millions d'internautes, les services de vidéo à la demande et plateformes de streaming sont en plein essor.Mais Xiaomi devra affronter la rude concurrence de plusieurs géants du Web: Tencent et Baidu, opérateur du principal moteur de recherche chinois, mais aussi Alibaba, numéro un du commerce en ligne dans le pays.Alibaba ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant