Chine : Xi Jinping sur les traces de Deng Xiaoping

le
0
Xi Jinping, le numéro un chinois ©
Xi Jinping, le numéro un chinois ©

La présentatrice du journal télévisé ne pouvait pas être plus explicite alors que s'achevait ce mardi dans la soirée, après quatre jours de réunions fermées aux observateurs, le troisième plénum du Parti communiste : "Trente-cinq ans après l'ouverture de la Chine, initiée par Deng Xiaoping... Il s'agit d'un deuxième départ pour les réformes", récitait la jolie jeune femme bien maquillée. Mais ce propos enjoué et ce visage avenant arrivaient en contraste saisissant avec les images diffusées quelques secondes plus tôt sur la même chaîne nationale, révélant le décor d'une scène de théâtre immuable. Dans la lumière jaunissante d'une salle de réunion indéterminée, aux rideaux tirés, sous l'oeil d'une caméra intrusive, défilaient les 376 membres du Parti communiste composant le cerveau du régime. Tous adoptaient la même allure, profondément austère, en apparence absorbés par la lecture de leurs documents. Quelques minutes plus tôt, le président Xi Jinping était apparu, l'air mitigé, conduisant les six membres de la direction collective de son pas inimitable, à la fois nonchalant et déterminé. Voilà plusieurs jours que la propagande orchestrait une opération de "positionnement historique" de ce plénum, le comparant volontiers à la réunion déterminante de décembre 1978 (également un troisième plénum pour la mandature de l'époque) au cours de laquelle le père des réformes et de l'ouverture, Deng Xiaoping, avait annoncé...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant