Chine : Volkswagen veut une marque locale

le
0
Les grands constructeurs cherchent à concurrencer les marques chinoises bon marché.

La Chine est plus que jamais la priorité des grands constructeurs. Le marché automobile chinois, déjà devenu le premier de la planète en 2009, continue en effet de battre des records. Il a bondi de plus de 32% l'an passé, avec 18,06 millions de véhicules écoulés. Cette année, la hausse devrait rester soutenue, mais moins spectaculaire - de l'ordre de 10% à 15% - du fait de la fin d'aides gouvernementales.

Ce ralentissement devrait surtout être sensible dans les grandes métropoles et sur la partie côtière du pays - qui furent les premières à profiter du boom économique -, où prospérent les groupes étrangers. Et ce d'autant que dans des villes comme Pékin ou Shanghai, très congestionnées, le nombre de nouvelles immatriculations est désormais limité.

Du coup, les constructeurs ciblent désormais l'intérieur du pays et les villes de taille moyenne ou petite. Dans ces zones, un grand nombre de ménages commencent à accéder à l'automobile, ce qui entraîne un

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant