Chine : vers un «atterrissage brutal» de l'économie ?

le
0
Des femmes achètent de la soie dans une rue de Pékin, le 13 septembre 2015. (© W. Zhao / AFP)
Des femmes achètent de la soie dans une rue de Pékin, le 13 septembre 2015. (© W. Zhao / AFP)

Après un été tumultueux, Pékin cherche à apaiser les angoisses sur l'essoufflement de l'économie chinoise. Problème, les recettes du gouvernement peinent à faire effet, les réformes promises s'enlisent et l'ajustement à une croissance ralentie se fait dans la douleur, selon les analystes.

Il y a six mois, le Premier ministre Li Keqiang dévoilait l'objectif d'une croissance du PIB d’«environ 7%» cette année, soit un net ralentissement, qualifié de «nouvelle normalité». La croissance de la deuxième économie mondiale avait glissé à 7,3% en 2014, au plus bas depuis près d'un quart du siècle, avant de tomber à 7% aux 1er et 2è trimestres 2015.

Depuis, les indicateurs maussades se succèdent et les Bourses locales se sont effondrées de plus de 30% depuis mi-juin.

Dimanche, le gouvernement chinois a annoncé un léger sursaut en août, avec une progression de la production industrielle de 6,1% sur un an, plus forte qu'en juillet, mais nettement en-dessous de la prévision médiane de 6,5% de Bloomberg. Les ventes au détail, baromètre de la consommation des ménages, ont elles augmenté en août de 10,8% sur un an, plus qu'en juillet (+10,5%). La dévaluation soudaine du yuan, largement perçue comme une tentative de stimuler les exportations, a avivé la nervosité générale.

Bloc "A lire

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant