Chine : vent de révolte contre la censure

le
0
Un hebdomadaire du sud du pays reçoit les soutiens de personnalités en vue. Une démarche rare et très embarrassante pour le régime.

Le vent qui souffle vers Pékin depuis le sud de la Chine pour la liberté de la presse ne faiblit pas. Le mouvement de soutien à l'hebdomadaire réformiste censuré par la propagande ne cesse de s'amplifier, gagnant la rue après avoir fait flamber l'Internet chinois. Et s'attirant le renfort de personnalités à la forte résonance médiatique.

Ce mardi, des militants défendant la liberté de la presse se sont rassemblés pour le deuxième jour consécutif devant les bureaux de l'hebdomadaire Nanfang Zhoumo. La police est intervenue après des heurts avec des contre-manifestants brandissant des portraits de Mao et qualifiant le média de «traître». Mais les journalistes frondeurs ont surtout reçu le soutien de célébrités populaires, qui se tiennent habituellement à l'écart des sujets politiques. Comme l'actrice Yao Chen, qui comp...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant