Chine-Un intellectuel ouïghour va faire appel de sa condamnation

le
0

PEKIN, 24 septembre (Reuters) - Le militant de la cause ouïghoure Ilham Tohti, qui a été condamné mardi à la réclusion à perpétuité par la justice chinoise, va faire appel, a annoncé mercredi son avocat. Un tribunal de la région du Xinjiang, dans l'ouest de la Chine, a condamné ce professeur d'économie de 44 ans pour séparatisme. Les Etats-Unis, l'Union européenne et des organisations de défense des droits de l'homme ont dénoncé la peine infligée. Ilham Tohti, qui est lui-même d'origine ouïghoure, est le dernier intellectuel modéré en date à être déclaré coupable pour séparatisme par le pouvoir chinois. Le Xinjiang, peuplé d'une importante minorité ouïghoure musulmane et turcophone, est en proie depuis des années à une agitation séparatiste. L'Etat chinois à imputé une série d'attaques, qui ont fait des centaines de morts au total, à des islamistes du Xinjiang, partisans de l'avènement d'un Etat indépendant, le Turkestan oriental. Mais Tohti, qui enseignait à l'université Minzu de Pékin, spécialisée dans l'étude des minorités ethniques, assure n'avoir jamais eu quelque lien que ce soit avec une organisation terroriste ou un groupe basé à l'étranger. Son avocat, Li Fangping, a dit à Reuters qu'il y avait peu de chances que la peine de son client soit réduite en appel. "Elles sont très faibles. Presque nulles", a-t-il résumé. "Mais il tient à faire appel pour exprimer son mécontentement face à cette peine". (Sui-Lee Wee; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant