Chine-Un homme innocenté après 23 ans de prison

le
0
    PEKIN, 1er février (Reuters) - Un ressortissant chinois a 
été libéré lundi après avoir passé 23 ans en prison, à la suite 
d'une décision de justice révisant sa condamnation pour meurtre 
et incendie criminel, ont annoncé les médias d'Etat, dans la 
dernière affaire d'erreur judiciaire reconnue par la justice 
chinoise. 
    Chen Man, arrêté en 1992, était accusé d'avoir mis le feu à 
une maison et d'avoir causé la mort d'un homme dans l'incendie. 
Il avait été condamné à mort avec sursis. 
    Après de nombreux appels, un tribunal a conclu que les 
preuves motivant le verdict étaient insuffisantes et a ordonné 
sa remise en liberté, a annoncé le journal officiel China Daily 
sur son site. 
    Le gouvernement tente d'améliorer la gestion des erreurs 
judiciaires par les tribunaux, dans la politique promue par le 
président Xi Jinping pour renforcer l'état de droit et redorer 
l'image du système judiciaire. 
    En 2014, un tribunal avait acquitté de manière posthume un 
Mongol nommé Huugjilt qui avait été exécuté pour le viol et le 
meurtre d'une femme dans des toilettes publiques. Un autre homme 
avait été plus tard condamné à mort pour ce crime. 
    L'agence de presse d'Etat Chine nouvelle a déclaré dimanche 
soir que 27 personnes avait été sanctionnées pour la 
condamnation abusive de cet homme. 
     
 
 (Ben Blanchard; Julie Carriat pour le service français, édité 
par Marc Angrand) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant