Chine-Trois hauts gradés de l'armée soupçonnés de corruption

le
0

PÉKIN, 27 avril (Reuters) - L'armée chinoise a confirmé dimanche que trois hauts gradés étaient actuellement visé par une enquête pour des faits présumés de corruption. Dans un communiqué publié dans la soirée de dimanche, le ministère de la Défense a désigné les trois hommes, Zhan Guoqiao, qui fut chargé de la logistique dans la circonscription militaire de Lanzhou, Dong Mingxian, qui occupait le même poste dans la circonscription de Pékin, et Zhan Jun, ancien vice-commandant militaire dans la province de Hubeï. Zhan Guoqiao et Zhan Jun sont soupçonnés de "manquements sérieux à la discipline", une expression traditionnellement utilisée pour désigner la corruption, tandis que Dong Mingxian est soupçonné d'avoir violé la loi, sans plus de précisions. Les dossiers des trois hommes ont été transmis en mars à la justice militaire, dit le communiqué du ministère de la Défense. Le président Xi Jinping a lancé une vaste campagne de lutte contre la corruption lors de son accession à la tête du Parti communiste à la fin 2012, promettant de pourchasser autant les "tigres" que les "mouches". Le département de la logistique est au centre de plusieurs affaires de corruption. L'ancien général Gu Junshan, limogé en 2012 de son poste de directeur adjoint de la logistique, a été inculpé en mars de corruption, de prise de pots-de-vin, de détournement de fonds publics et d'abus de pouvoir. L'affaire Gu a conduit à l'ouverture de poursuites contre l'ex-vice-président de la Commission militaire centrale et membre du bureau politique du PCC jusqu'en 2012 Xu Caihou, qui a été exclu du Parti communiste en juin et sera traduit devant une cour martiale pour corruption. (Ben Blanchard,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant