Chine-Trois activistes du Xinjiang abattus par la police-presse

le
0

SHANGHAI, 14 juillet (Reuters) - Trois activistes armés de couteaux originaires de la province du Xinjiang ont été abattus par la police à Shenyang, dans le nord-est de la Chine, ont annoncé mardi les médias d'Etat. Un activiste a en outre été blessé, précise la presse. Le Xinjiang est une région autonome de l'ouest de la Chine où vivent les Ouïghours, des musulmans turcophones. Shenyang est située à environ 4.000 km du Xinjiang. "Quatre terroristes armés de couteaux ont résisté à leur arrestation" par la police qui les poursuivait, indique un communiqué du bureau de la sécurité publique de Shenyang sur son compte du site de micro-blogging Weibo. Selon le gouvernement de la province du Liaoning cité par l'agence publique Beijing News et d'autres médias chinois, les activistes ont été tués lundi après-midi alors que la police cherchait à entrer dans une maison lors d'une perquisition. "Trois enfants qui accompagnaient" ont été interpellés, précise la presse chinoise. Le communiqué du bureau de la sécurité publique de Shenyang ne donne pas d'autre précision. Les violences au Xinjiang ont fait plusieurs centaines de morts. Le gouvernement montre du doigt les islamistes et les séparatistes qui veulent y établir un Etat indépendant appelé "Turkestan oriental pour les Ouïghours". La semaine dernière, la Thaïlande a expulsé 109 Ouïghours vers la Chine, dont certains, selon la presse chinoise, avaient l'intention de se rendre en Syrie et en Irak pour rejoindre les djihadistes qui combattent dans la région. (Brenda Goh; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant