Chine-Sept étudiants condamnés pour séparatisme au Xinjiang

le
0

PEKIN, 9 décembre (Reuters) - La justice chinoise a condamné à des peines de trois à huit ans de prison sept étudiants de l'érudit ouïghour emprisonné Ilham Tohti, pour séparatisme dans la région du Xinjiang, ont fait savoir mardi deux avocats. Ilham Tohti, défenseur le plus connu des droits des Ouïghours en Chine, a vu sa peine de prison à vie pour séparatisme confirmée en appel au mois de novembre. Les autorités chinoises ont imputé aux séparatistes musulmans du Xinjiang une série d'attaques et d'attentats qui ont fait des centaines de victimes ces dernières années. Les séparatistes de cette région turcophone de l'extrême Ouest de la Chine disent vouloir mettre sur pied un Etat indépendant appelé Turkestan oriental. Selon le Global Times, tabloïd dépendant du Quotidien du peuple, l'organe officiel du PC chinois, six des sept étudiants sont des Ouïghours, tandis que le septième appartient à la minorité des Yi. Les Etats-Unis ont appelé à la libération d'Ilham Tohti et de ses étudiants. (Michael Martina; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant