Chine-Raid au Xinjiang contre les pratiques religieuses illégales

le
0

PEKIN, 15 septembre (Reuters) - Une opération menée à Urumqi, la capitale provinciale du Xinjiang, contre les activités religieuses illégales a permis de "secourir" des dizaines d'enfants, rapporte lundi la presse officielle. Le Xinjiang, foyer de la communauté musulmane ouïghoure, est depuis des années le théâtre de violences ethniques que Pékin attribue à des groupes indépendantistes ou islamistes. Selon le Legal Daily, une rafle contre la promotion, les pratiques et l'enseignement religieux illégaux ont abouti à l'interpellation de 85 personnes et au sauvetage de 190 enfants. Le mois dernier, les autorités avaient déjà annoncé avoir "sauvé" 82 enfants en les retirant des écoles coraniques. Les enfants du Xinjiang ont interdiction de fréquenter les madrassas, mais de nombreux parents ont recours à des écoles clandestines pour qu'ils reçoivent un enseignement religieux. Les opposants ouïghours en exil et les militants des droits de l'homme imputent à une politique répressive du gouvernement chinois à l'encontre de la minorité turcophone les troubles qui secouent le Xinjiang, ce que dément Pekin. (Ben Blanchard; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant