Chine-Quatrième condamnation pour subversion en une semaine

le
0
    PEKIN, 5 août (Reuters) - La Chine a condamné pour la 
quatrième fois cette semaine un défenseur des droits de l'homme 
pour subversion.  
    Gou Hongguo, 54 ans, membre du cabinet d'avocats pékinois 
Fengrui, a été condamné à trois ans de prison. Il a plaidé 
coupable et ne fera pas appel, a déclaré l'agence officielle 
Chine nouvelle.  
    La peine s'accompagne d'un sursis et Gou sera probablement 
relâché et placé sous surveillance.  
    Jeudi, le directeur du cabinet Fengrui, Zhou Shifeng, a été 
condamné à sept ans de prison pour des charges similaires. Les 
autorités accusent son cabinet d'avocats, qui représente 
notamment le dissident ouïghour Ilham Tohti, d'avoir orchestré 
des manifestations et politisé des affaires judiciaires pour 
attirer l'attention internationale. 
    Le même tribunal a condamné deux de ses associés, Zhai 
Yanmin et Hu Shigen, pour des charges identiques.  
    Accusé d'être le chef d'une église clandestine dont 
l'idéologie est de renverser le gouvernement, Hu Shigen a écopé 
de sept ans et demi de prison.  
     
     
 
 (Michael Martina; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant