Chine: Pékin "préoccupé" par les cyber-attaques américaines

le
0
Chine: Pékin "préoccupé" par les cyber-attaques américaines
Chine: Pékin "préoccupé" par les cyber-attaques américaines

La Chine s'est déclarée dimanche "profondément préoccupée" par les cyber-attaques menées contre elle par des agences de renseignement américaines et a protesté auprès des Etats-Unis, a annoncé l'agence de presse Xinhua (Chine Nouvelle).Les dernières informations de presse sur le cyber-espionnage de la Chine par des agences américaines "ont une nouvelle fois prouvé que la Chine est la victime de cyber-attaques, et nous avons déjà émis des protestations auprès de la partie américaine", a dit Hua Chunying, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, citée par l'agence.Cette déclaration intervient après la publication la veille de nouvelles affirmations de l'Américain Edward Snowden, ancien consultant en informatique et ancien collaborateur de la CIA et de l'agence de renseignement américaine NSA.M. Snowden, un temps réfugié à Hong Kong, a déclaré au quotidien local South China Morning Post que les Etats-Unis avaient piraté la prestigieuse université Tsinghua de Pékin, qui abrite les six principaux réseaux sur lesquels on peut accéder aux données internet de millions de Chinois, et aussi les serveurs de Pacnet, une firme installée à Hong Kong et qui gère l'un des plus grands réseaux de fibres optiques de la région Asie-Pacifique.M. Snowden a également déclaré au journal que la NSA espionnait des compagnies chinoises de téléphonie mobile et interceptait ainsi des millions de SMS.Avant la déclaration du ministère des Affaires étrangères, Xinhua avait déjà réagi très vivement aux affirmations de M. Snowden publiées par le South China Morning Post.Ces informations "montrent que les Etats-Unis, qui ont longtemps essayé de se présenter comme une victime innocente des cyber-attaques, se sont révélés être le plus grand voyou de notre temps", a estimé l'agence officielle chinoise.Les Etats-Unis "doivent des explications à la Chine et aux autres pays qu'ils sont ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant