Chine : peine de mort avec sursis pour Gu Kailai

le
0
L'épouse de Bo Xilai, ancienne étoile montante du Parti communiste, a été condamnée pour l'assassinat du Britannique Neil Heywood, un crime à la source d'un scandale qui a fortement ébranlé le parti unique au pouvoir.

Le rideau s'apprête à retomber sur le scandale Bo Xilai. Le tribunal de Hefei, dans l'est du pays, chargé de juger le meurtre de Neil Heywood, a condamné à mort Gu Kailai, avec une peine suspensive. L'épouse du maire déchu de Chongqing devrait voir sa sentence commuée en prison à vie. L'homme de main de la famille qui comparaissait à ses côtés, Zhang Xiaojun écope, lui, de neuf ans de prison. «Nous respectons la décision de la Cour», a confié, après avoir annoncé le verdict, He Zengsheng, l'avocat de la famille de l'homme d'affaires britannique décédé, sur les marches du palais de justice de la capitale provinciale de l'Anhui, à l'ouest de Shanghaï.

Les deux accusés risquaient la peine de mort, mais les différentes déclarations des magistrats et de la presse officielle avaient laissé entendre que les autorités éviteraient une exécution, pour ne pas enflammer les esprits, prompts à critiquer une décision surtout politique. Gu Kailai ne finira peut-être

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant