Chine : mystère autour d'un chef de la police

le
0
Wang Linjun, pourfendeur des triades et proche d'un responsable du PCC, aurait demandé l'asile aux États-Unis.

La ville la plus folle de Chine, Chongqing et ses 30 millions d'habitants, est depuis quelques jours le théâtre d'une étrange histoire. Une affaire qui pourrait remonter jusqu'au sommet du pouvoir chinois. Elle s'est emballée mercredi, quand des rumeurs ont circulé sur Internet: l'ancien patron de la police de la ville, Wang Lijun, héros de la lutte contre les triades, aurait demandé l'asile politique au consulat américain de Chengdu, la capitale de la province voisine du Sichuan. Ou encore, il aurait été arrêté et emmené à Pékin, pour être interrogé par la redoutable commission de discipline du Parti.

«Congé maladie»

La confusion est totale et une chose est certaine, il y a un problème. Sérieux. Trois faits avérés en attestent. La semaine dernière, ce pourfendeur des «gangs noirs» de Chongqing s'est vu retirer les questions de sécurité, pour être chargé de l'éducation et de l'environnement. Mercredi, un communiqué du gouvernement local a annoncé qu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant