Chine : les sociétés françaises misent sur Hollande

le
0
Plus que sur des contrats sonnants et trébuchants, la visite de François Hollande en Chine devrait déboucher sur la signature d'un certain nombre d'accords soulignant les bonnes intentions de coopération.

Plus que sur des contrats sonnants et trébuchants, la visite de François Hollande en Chine devrait déboucher sur la signature d'un certain nombre d'accords soulignant les bonnes intentions de coopération. Stratégie voulue ou défaut de négociations assez abouties? Du côté de l'Élysée, on plaide que l'objet d'une visite d'État est plus de faire avaliser des coopérations par les politiques que de remplir des carnets de commande. Revue des grands secteurs autour desquels devrait tourner la cérémonie de signatures.

Nucléaire

Ce domaine historique de la coopération franco-chinoise devrait concentrer quatre accords sur une liste de 10 à 15 qui doivent être signés, ce qui réconforte un secteur pas mal chahuté ces derniers mois. Le premier est un accor...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant