Chine-Les réserves de change au plus bas depuis 2011

le
0
    * Graphique sur les réserves de change et la parité 
yuan-dollar: 
    * http://bit.ly/2cAxGAb 
 
    PEKIN, 7 septembre (Reuters) - Les réserves de change de la 
Chine sont tombées à leur plus bas niveau depuis 2011 en août 
avec les interventions de la banque centrale pour soutenir le 
yuan qui s'échange à des niveaux proches de plus bas de six ans 
contre le dollar. 
    Les réserves de change ont diminué de 15,89 milliards de 
dollars comme attendu par le consensus des économistes, un recul 
jugé limité bien qu'il soit le plus marqué depuis mai et qu'il 
puisse refléter de nouvelles sorties de capitaux en dépit des 
signes de stabilisation de l'économie.  
    Les réserves de changes s'établissaient à 3.185 milliards de 
dollars à la fin août, au plus bas depuis décembre 2011, selon 
les données publiées mercredi par la Banque populaire de Chine 
(BPC).  
    Les réserves de changes de la Chine, les plus importantes au 
monde, ont diminué de 513 milliards de dollars l'année dernière 
après qu'une dévaluation du yuan par Pékin eut déclenché des 
sorties de capitaux et déstabilisé les marchés financiers 
internationaux.  
    Leur recul a nettement ralenti au cours des derniers mois 
avec le renforcement du contrôle des capitaux et des opérations 
de change par les autorités chinoises.  
    Les opérateurs de marché estiment toutefois que la banque 
centrale est intervenue sur le marché des changes depuis la 
mi-juillet pour freiner le rythme de dépréciation du yuan, qui a 
baissé de 2,6% contre le dollar depuis le début de l'année. 
    Les stratèges change s'attendent à ce que les pressions à la 
baisse sur le yuan et en conséquence sur les réserves de change 
se poursuivent au gré des anticipations sur un nouveau 
relèvement des taux directeurs par la Réserve fédérale 
américaine qui poussent le dollar à la hausse.   
    "Des chiffres montrant une baisse des réserves de change 
n'ont rien de surprenant au vu des interventions constatées 
avant le sommet du G20 (en Chine) au début du mois", a dit 
Chester Liaw, économiste de Forecast Pte.  
    "Avec une hausse de taux de la Fed probable avant la fin de 
l'année, les autorités auront fort à faire pour contenir de 
brusques décalages de la parité dollar-yuan provoqués par des 
sorties de capitaux et les réserves de change devraient rester 
sur une tendance baissière jusqu'à la fin de l'année." 
    Pour Nie Wen, économiste de Hwabao Trust à Shanghai, une 
baisse des réserves de 10 à 20 milliards de dollars par mois 
"serait normale".  
    "La pression est relativement faible par rapport à l'année 
dernière et les importantes sorties de capitaux devraient être 
de l'histoire ancienne... en partie du fait d'un contrôle des 
capitaux plus strict que l'année dernière." 
    Enfin, les réserves en or ont diminué à 77,18 milliards de 
dollars en août contre 78,89 milliards de dollars à la fin du 
mois précédent, selon la BPC.  
 
 (Kevin Yao, Elias Glenn et Bureau de Pékin, Marc Joanny pour le 
service français, édité par Wilfrid Exbrayat) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant