Chine : les grosses carences de la sécurité industrielle

le
0
Des containers de transports de marchandises écrasés les uns sur les autres à côté d'un immeuble sérieusement endommagé par l'explosion d'un dépôt de substances chimiques, le 14 août 2015 à Tianjin, dans l'est de la Chine. (afp.com / FRED DUFOUR)
Des containers de transports de marchandises écrasés les uns sur les autres à côté d'un immeuble sérieusement endommagé par l'explosion d'un dépôt de substances chimiques, le 14 août 2015 à Tianjin, dans l'est de la Chine. (afp.com / FRED DUFOUR)

Au moins une cinquantaine de personnes sont mortes et plus de 700 blessées à la suite des déflagrations qui ont dévasté mercredi soir une partie d'une zone industrielle de Tianjin, l'un des principaux ports chinois, à 140 km de Pékin.

Les responsables chinois n'ont pas encore pu expliquer l'origine de la catastrophe, indiquant simplement que l'enquête se poursuivait.

Alertés pour un début d'incendie, "les pompiers sont arrivés sur les lieux et c'est alors qu'est survenue la première explosion", a déclaré jeudi Zhang Yong, directeur du "nouveau district de Binhai", la zone industrielle touchée, lors d'une rencontre avec les médias.

Interrogés au sujet des tonnes de produits chimiques qui auraient provoqué l'explosion, les responsables locaux avaient ensuite refusé de donner des détails, quittant la pièce précipitamment.

Lors d'une conférence de presse vendredi matin, des officiels de la municipalité de Tianjin ne se sont pas montrés plus diserts, assurant qu'ils ignoraient encore quelles substances dangereuses étaient gardées dans l'entrepôt d'où sont parties les explosions.

Selon un article -rapidement censuré- du journal Nouvelles de Pékin, au moins 700 tonnes de cyanure de sodium pourraient avoir été entreposées sur le site.

Règles 'non appliquées

"Clairement, il n'y a pas de

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant