Chine-Le Premier ministre appelle à poursuivre les réformes

le
0

PÉKIN, 18 octobre (Reuters) - Le Premier ministre chinois Li Keqiang a appelé à poursuivre les réformes du système financier du pays, tout en reconnaissant que le gouvernement devait faire face à d'importants obstacles pour atteindre ses objectifs économiques. Il a dit que le gouvernement devrait continuer à mener des politiques monétaire prudente et macro-économique sans a-coups, alors que la "pression baissière" sur l'économie se prolonge. Il s'exprimait devant des responsables politiques et professionnels de la finance lors d'une réunion destinée à promouvoir la réforme financière, qui s'est tenue vendredi. Les commentaires de Li, qui n'ont été diffusés que dimanche, ont lieu à la veille de la publication des chiffres officiels de croissance du produit intérieur brut (PIB) du troisième trimestre. De nombreux économistes s'attendent à ce que la Chine, pour la période juillet-septembre, annonce une croissance inférieure à 7% pour la première fois depuis la crise financière mondiale. Samedi, Li a déclaré que le respect de l'objectif d'une croissance d'environ 7% sur l'année n'était "pas facile". Le président Xi Jinping a lui aussi reconnu "des inquiétudes au sujet de l'économie chinoise", tout en se disant confiant, dans une interview écrite à Reuters, dans la capacité de la Chine à surmonter le ralentissement actuel, qui correspond selon lui à un ajustement structurel normal. ID:nL8N12I01M Li a également dit que le gouvernement devait poursuivre ses réformes du marché financier tout en améliorant "l'efficacité de la réglementation financière" pour la prévention et la résolution des risques financiers. Cela comprend la création de politiques favorisant le passage par pertes et profits des créances irrécouvrables des institutions financières. La Chine doit également progresser vers la libéralisation de ses taux d'intérêt et boucler le mécanisme de taux de change du yuan afin de maintenir une taux de change globalement stable à un niveau raisonnable, a-t-il dit. Li a par ailleurs appelé les institutions financières à conserver suffisamment de liquidités et assurer une croissance suffisante de leurs distribution de crédits, tout en soutenant les entreprises nouvelles et en restructuration, y compris les sociétés de nouvelles technologies et les "start-ups". "Il y a suffisamment d'argent globalement mais la transmission à l'économie réelle rencontre de nombreux obstacles systémiques" a dit le Premier ministre. "Nous devons compter sur la réforme et l'ouverture pour régler le problème." Parmi les personnalités présentes à la réunion de vendredi figuraient les vice-Premiers ministres Zhang Gaoli et Ma Kai, ainsi que le gouverneur de la banque centrale Zhou Xiaochuan. (atthew Miller et Shu Zhang, Juliette Rouillon pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant