Chine-Le budget défense va augmenter de quelque 10% cette année

le
0

PEKIN, 4 mars (Reuters) - Le budget défense de la Chine augmentera cette année de quelque 10% par rapport à 2014, soit davantage que l'économie du pays, à la faveur d'une hausse des investissements dans équipements de haute technologie, a déclaré mercredi la porte-parole du Parlement. Lors d'une conférence de presse, Fu Ying, porte-parole de l'Assemblée nationale populaire, a précisé que le chiffre officiel serait publié jeudi, jour d'ouverture de la session annuelle du Parlement. L'an dernier, les dépenses de défense de la Chine avaient augmenté de 12,2% pour atteindre 130 milliards de dollars (116 milliards d'euros), deuxième plus important budget de défense au monde derrière celui des Etats-Unis. "Parmi les recommandations pour 2015 (...) le budget de défense et la hausse des dépenses de défense, l'ampleur est probablement d'une augmentation d'environ 10%", a dit Fu Ying. Cela fait 20 ans que le budget défense chinois enregistre chaque année une augmentation à deux chiffres. Certains experts pensent même que les dépenses en la matière vont bien au-delà des chiffres officiels. "Par rapport aux grandes puissances, le processus de modernisation de la défense chinoise est plus compliqué. Nous dépendons de nous-mêmes pour la plupart de nos équipements militaires et la recherche & développement", a encore déclaré Fu Ying. "En outre, nous devons renforcer la protection de nos officiers et de nos soldats. Mais, d'un point de vue fondamental, la politique de défense de la Chine est défensive par essence. Ceci est clairement établi dans la constitution (...)." Les dirigeants chinois lient généralement la hausse des dépenses de défense par celle du produit intérieur brut (PIB). Ceci étant dit, la croissance n'a été que de 7,4% l'an dernier, la plus faible en 24 ans, et elle pourrait encore ralentir cette année, à 7%. (Megha Rajagopalan, Benoît Van Overstraeten pour le service français)
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant