Chine: lancement de la Xbox One, après la levée de l'interdiction sur les consoles

le
0
Chine: lancement de la Xbox One, après la levée de l'interdiction sur les consoles
Chine: lancement de la Xbox One, après la levée de l'interdiction sur les consoles

L'américain Microsoft a commencé à commercialiser en Chine sa Xbox One, première console de jeux vidéo introduite dans le pays après la levée d'une interdiction de 14 ans et l'ouverture de facto d'un marché potentiellement gigantesque.Dans les grandes villes, certains magasins sont restés ouverts après minuit dans la nuit de dimanche à lundi pour écouler ces premières consoles vendues en Chine continentale depuis l'an 2000.Cette année-là, Pékin avait suspendu la vente de toutes les consoles en raison de leurs supposés effets négatifs sur "la santé mentale" des jeunes --mais des consoles importées illégalement restaient disponibles au marché noir.La Chine avait formellement levé son interdiction en janvier, en autorisant les groupes étrangers fabriquant de tels produits dans la zone franche de Shanghai --établie il y a un an-- à les vendre dans le pays.A Shanghai, dans une branche de Suning, chaîne de magasins d'électronique, un vendeur a expliqué à l'AFP avoir déjà écoulé plus de 30 Xbox One en "édition limitée" au prix de 4.299 yuans (550 euros).Dans l'ensemble de la Chine, le coffret "de base" de la Xbox One était vendu 3.699 yuans (602 dollars, 474 euros) --soit beaucoup plus que les 400 dollars qu'elle coûte aux Etats-Unis.Si les premiers acheteurs chinois se réjouissaient d'utiliser Kinect, système de la Xbox détectant mouvements et paroles, beaucoup déploraient le prix onéreux et une gamme de jeux encore très restreinte --seuls dix titres étant commercialisés."Le prix est exorbitant, la gamme de jeux n'a rien d'excitant, on ne peut pas nous proposer quelque chose de plus intéressant?", se plaignait un internaute dans un microblog.Parmi les dix titres disponibles, la moitié concernaient des jeux de sports ou de course, les autres étant destinés à de très jeunes enfants.Aucun jeu de guerre, tel l'emblématique et très populaire "Call of Duty", ne faisait partie ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant