Chine : la primaire de Xi Jinping

le
0
Le président chinois Xi Jinping en 2015.
Le président chinois Xi Jinping en 2015.

La bataille pour le second mandat du ciel de Xi Jinping a démarré dans un hôtel bunkerisé de Pékin. Depuis lundi, le président chinois et chef du plus grand Parti politique du monde, est à la man?uvre pour imposer un contrôle sur l'appareil sans précédent depuis (MERCI DE VERIF COMMENT ON L ECRIT AU POINT) Mao Tsé-Toung. Ce sixième « plénum » du premier mandat de Xi, qui se déroule cette semaine dans la capitale chinoise doit poser les bases de son triomphe lors du prochain Congrès, dans un an, en accouchant d'un système totalement à sa main en vue de son second mandat qui débutera en 2018. Une primaire « à la chinoise », où il n'y a qu'un seul candidat.

Comme toujours dans la Chine Rouge, la bataille se lit entre les lignes. Les bras de fer se jouent en coulisses, calfeutrés derrière la langue de bois des médias officiel. Ce plénum a pour thème central le « renforcement de la discipline interne » du Parti au 88 millions de membres, si l'on se réfère à son intitulé officiel. Un écho de l'implacable campagne anti-corruption que Xi a déclenché à l'encontre des « mouches et des tigres » du Parti depuis son arrivée au pouvoir en 2013. Plus de 100 000 officiels ont été condamnés pour abus, faisant tomber par la même occasion des adversaires politiques du président comme le redoutable chef des services de sécurité Zhou Yongkang. Xi Jinping veut aller plus loin en institutionnalisant sa campagne, anticipant sur...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant