Chine-La police devra filmer les interrogatoires-Chine nouvelle

le
0

SHANGHAI, 15 février (Reuters) - La police chinoise va devoir filmer et enregistrer tous les interrogatoires dans les affaires pénales dans le but de faire respecter les droits des personnes soupçonnées, annonce l'agence de presse officielle Chine nouvelle. Cette obligation, approuvée par le ministère de la Sécurité publique, s'inscrit dans le cadre d'un plan visant à améliorer la collecte des preuves et la responsabilité des policiers. Les Chinois expriment de plus en plus leur mécontentement concernant les peines prononcés à tort. Le ministère souligne que la crédibilité de la police est affectée par les affaires de policiers qui acceptent des pots-de-vins et qui tournent la loi à leur profit, indique Chine nouvelle. En décembre, les parents d'un adolescent exécuté il y a 18 ans pour un viol et un meurtre qu'il n'avait pas commis ont été indemnisés après l'annulation de sa condamnation par la justice. Autre affaire, un ancien propriétaire d'une épicerie, dans le couloir de la mort pour empoisonnement de deux enfants, a finalement été acquitté l'an dernier. Il a dit avoir avoué sous la torture lors d'interrogatoires de police. (Brenda Goh; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant