Chine : la plainte d'Ai Weiwei rejetée

le
0
L'artiste a saisi en vain la justice pour contester l'énorme redressement fiscal qui lui est infligé.

Correspondant à Pékin

Il n'avait guère d'illusions, mais le dissident chinois Ai Weiwei a eu confirmation vendredi que la justice rejetait sa plainte contre l'énorme redressement fiscal qui le vise. L'artiste s'est vu imposer une amende de 15 millions de yuans (plus de 1,7 million d'euros). Estimant que cette décision est destinée à le briser, Ai Weiwei en avait appelé à la justice. Et, grâce à une mobilisation de plus de 30.000 Chinois anonymes, il avait pu verser la garantie nécessaire pour entreprendre cette action. Il entend aujourd'hui faire appel du rejet de la plainte par le tribunal de Pékin, dans le délai légal de 15 jours.

Une fois de plus, les services de sécurité chinois l'ont empêché de quitter son domicile pour se rendre au tribunal. Des policiers en tenue et en civil bloquaient tous les accès à l'enceinte, empêchant journalistes et diplomates d'en approcher. «Ce pays prouve encore une fois au monde que la loi et la justice n'existent pas ici», a dü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant