Chine-La PBC s'inquiète pour les créances douteuses des banques

le
0
    SHANGHAI/PEKIN, 16 mai (Reuters) - La banque centrale 
chinoise vérifie l'exactitude des données des banques sur leurs 
créances douteuses, sur fond d'inquiétudes croissantes sur la 
solidité du système financier chinois, a-t-on appris lundi 
auprès de deux sources proches du dossier. 
    Le service de la Banque populaire de Chine (BPC) chargé de 
la stabilité financière entend établir si des prêts non 
performants ont été rangés dans d'autres catégories pour ne pas 
être comptabilisés comme créances douteuses, ont-elles précisé 
après avoir eu connaissance d'une note interne sur le sujet. 
    Le ralentissement de la croissance fait craindre aux 
autorités de régulation que certaines banques ne soient tentées 
de dissimuler leurs créances douteuses pour masquer une 
détérioration de leur bilan, a dit l'une des sources. 
    Les créances douteuses en Chine ont augmenté depuis 18 
trimestres consécutifs pour se chiffrer à 1.400 milliards de 
yuans (189,6 milliards d'euros) à la fin mars, un total sans 
précédent depuis 11 ans et qui représente 1,75% du total des 
encours de crédits bancaires, selon des données publiées la 
semaine dernière. 
    Nombre d'analystes du secteur bancaire pensent que ces 
chiffres sont sous-estimés. Dans une étude publiée ce mois-ci, 
CLSA indique ainsi que les créances douteuses pourraient 
représenter en fait 15 à 19% des prêts bancaires.  
    Jointe par Reuters, la BPC n'a pas souhaité faire de 
commentaire. 
 
 (Li Zheng, Shu Zhang et John Ruwitch, Véronique Tison pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant