Chine : la « diplomatie du panda » s'invite à Berlin

le
0
Jiao Qing et Meng Meng feront leur première apparition publique en présence d'Angela Merkel et de Xi Jinping.
Jiao Qing et Meng Meng feront leur première apparition publique en présence d'Angela Merkel et de Xi Jinping.

Étourdis par leurs douze heures de vol depuis Chengdu dans le centre de la Chine, Jiao Qing (« Petit rêve ») et Meng Meng (« Petit trésor ») ont pointé leur museau hors de la soute, sur le tarmac de l'aéroport de Schoenefeld en Allemagne ce samedi. Les deux pandas géants, expédiés par la Chine en compagnie de leurs deux soigneurs et du vétérinaire en chef du zoo de Berlin, ont été accueillis en grande pompe par une centaine de dignitaires chinois et allemands sous les caméras de la presse, relate BFMTV.

Ces deux nouveaux venus seront les seuls représentants de leur espèce en Allemagne. Ils ont été transférés au zoo de Berlin et feront leurs premiers pas en public dans une dizaine de jours en présence de la chancelière Angela Merkel et du président chinois Xi Jinping, peu avant l'ouverture du sommet du G20 à Hambourg. Pourquoi tout ce ramdam pour deux placides plantigrades ? En Chine, les pandas représentent bien plus que de simples peluches bicolores : ils sont de véritables ambassadeurs.

Cette tradition chinoise porte un nom : la « diplomatie du panda ». Utilisée depuis le XVIe siècle sous la dynastie Tang, cette coutume d'envoyer un panda géant vers un pays étranger représente un geste d'amitié très fort. Aujourd'hui, quelque 1 500 de ces « trésors nationaux », devenus symbole des espèces menacées d'extinction, foulent encore...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant