Chine : l'ex-tsar de la sécurité en résidence surveillée

le
0
Ancien ministre de la sécurité de l'État, Zhou Yongkang était membre du comité permanent du Bureau politique du Parti communiste (PCC), le saint des saints du pouvoir chinois, jusqu'à sa retraite l'an dernier. Il est assigné à résidence pour faits de corruption.

Correspondant à Pékin,

L'ancien tsar des services de sécurité de la R?publique populaire n'était pas réapparu en public depuis que les rumeurs de sa disgrâce agitaient la blogosphère chinoise. La chute de Zhou Yongkang se confirme, le pouvoir ayant laissé fuiter son assignation à résidence pour faits de corruption. L'étau se resserrait depuis le mois de septembre autour de Zhou, qui fut l'un des dirigeants les plus puissants de la dernière décennie jusqu'à sa retraite l'année passée, alors que ses proches étaient arrêtés un à un. En neutralisant le chef de l'un de ses principaux clans rivaux, le president Xi Jinping consolide davantage encore son pouvoir.

«La liberté de Zhou ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant