Chine-L'AIIB accueille 13 nouveaux membres, dont le Canada

le
0
    PEKIN, 23 mars (Reuters) - La Banque asiatique 
d'investissement dans les infrastructures (AIIB), la nouvelle 
institution multilatérale mise sur pied par la Chine, a annoncé 
jeudi avoir accepté l'admission de 13 nouveaux membres, dont le 
Canada, ce qui porte à 70 le nombre de pays qui ont rejoint 
l'établissement. 
    Dans un communiqué publié sur son site internet, l'AIIB 
précise que c'est la première fois qu'elle accueille de nouveaux 
membres depuis le démarrage de ses activités en janvier 2016. 
    Parmi ces nouveaux membres figurent, outre le Canada, 
l'Afghanistan, l'Arménie, la Belgique, l'Ethiopie, les îles 
Fidji, Hong Kong, la Hongrie, l'Irlande, le Pérou, le Soudan, le 
Timor oriental et le Venezuela. 
    L'AIIB, considérée par les Etats-Unis comme une concurrente 
d'institutions telles que la Banque mondiale et la Banque 
asiatique de développement, a dès le départ compté des alliés de 
Washington parmi ses membres fondateurs, dont l'Allemagne, 
l'Australie, la Corée du Sud et la Grande-Bretagne. 
    "Je suis très fier que l'AIIB compte aujourd'hui des membres 
venant de presque tous les continents. Nous prévoyons d'examiner 
d'autres demandes d'adhésion au cours de l'année", déclare Jin 
Liqun, président de la banque. 
 
 (Stella Qiu, Benoît Van Overstraeten pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant