Chine/Indicateurs-Nouvelle baisse des bénéfices industriels

le , mis à jour le
0
    PEKIN, 27 novembre (Reuters) - Principaux indicateurs 
économiques chinois publiés depuis le début du mois: 
     
    * CINQUIÈME BAISSE DE SUITE DES BÉNÉFICES INDUSTRIELS 
    27 novembre - Les bénéfices dégagés par les entreprises 
industrielles ont reculé de 4,6% sur un an en octobre, baissant 
ainsi pour le cinquième mois de suite dans un contexte de 
ralentissement économique du pays et d'une situation de 
surcapacités, selon des données publiées vendredi par le Bureau 
national des statistiques. 
    Sur les 10 premiers mois de l'année, ces bénéfices sont en 
recul de 2,0% par rapport à la même période 2014. 
    Cette statistique prend en compte les bénéfices réalisés par 
des entreprises dont les activités principales génèrent un 
chiffre d'affaires de plus de 20 millions de yuans (2,9 millions 
d'euros). 
    En septembre, le recul de ces bénéfices avait été limité à 
0,1% après une chute record, de 8,8%, en août. 
    Selon le Bureau national des statistiques, le nouveau repli 
du bénéfice des entreprises industrielles s'explique notamment 
par une baisse des ventes et une hausse des coûts. 
    Les analystes estiment également que la situation de 
surcapacités de l'industrie reste un problème. 
    "Une situation de stocks excédentaires est le fantôme qui 
vient hanter les bénéfices. La route vers le déstockage est à la 
fois longue et lente", ont déclaré des économistes de Minsheng 
Securities. 
     
    * LES PRIX DES LOGEMENTS ONT AUGMENTÉ DE 0,1% SUR UN AN 
    18 novembre - Les prix des logements ont augmenté en octobre 
pour la première fois en 14 mois sur une base annuelle, ce qui 
laisse entrevoir une stabilisation du marché immobilier, élément 
susceptible de dynamiser une croissance économique en berne. 
    Ces prix ont progressé de 0,1% sur un an, a précisé mercredi 
le Bureau national des statistiques, première hausse depuis août 
2014, après un recul de 0,9% en septembre. 
    Le secteur immobilier pèse à hauteur de 15% dans le produit 
intérieur brut (PIB) chinois, qui est en passe d'afficher en 
2015 sa hausse la moins marquée en 25 ans. 
    Un rebond plus prononcé des prix des logements est cependant 
peu probable étant donné le nombre élevé de stocks dans la 
plupart des grandes villes du pays. 
    Shenzhen a affiché la progression la plus marquée des prix, 
avec un gain de 39,9% sur un an après +37,6% en septembre.  
     
    * LES INVESTISSEMENTS ONT AUGMENTÉ DE 10,2% SUR 10 MOIS 
    11 novembre - La croissance des investissements dans des 
actifs immobilisés a ralenti, comme prévu, à 10,2% sur la 
période janvier-octobre, contre 10,3% sur les neuf premiers mois 
de l'année, montrent des données officielles publiées mercredi. 
    Parmi les autres statistiques du jour, figure aussi la 
production industrielle, qui a augmenté de 5,6% sur une base 
annuelle en octobre, contre +5,8% en septembre et un consensus 
des économistes de 5,7%. 
    Le Bureau national des statistiques a également dit que les 
ventes au détail avaient progressé de 11% sur un an le mois 
dernier contre +10,9% en septembre. Les économistes avaient 
tablé sur une hausse de 10,9%. 
     
    * INFLATION DE 1,3% en octobre contre un consensus de 1,5% 
    10 novembre - La hausse des prix à la consommation a encore 
décéléré en octobre tandis que les prix à la production ont 
baissé pour le quarante-quatrième mois d'affilée, la chute des 
cours des matières premières et une demande atone accentuant les 
pression déflationnistes. 
    Le Bureau national des statistiques a précisé lundi qu'e 
l'indice des prix à la consommation avait progressé de 1,3% sur 
un an le mois dernier, contre une hausse de 1,6% en septembre. 
Les économistes interrogés par Reuters avaient anticipé une 
inflation de 1,5%. 
    L'indice des prix à la production a reculé de 5,9% en 
octobre sur un an, comme en septembre, alors que le consensus 
avait été d'un repli de 5,8%. 
     
    * NOUVEAU RECUL MARQUÉ DES IMPORTATIONS ET DES EXPORTATIONS 
    8 novembre - Les chiffres du commerce extérieur diffusés 
dimanche ont largement déçu les attentes des économistes, 
confortant l'idée que la Chine devra stimuler davantage la 
demande intérieure pour compenser la morosité de ses marchés 
d'exportation. 
    Selon les statistiques de l'administration générale des 
douanes, les exportations ont baissé en octobre de 6,9% par 
rapport à octobre 2014, diminuant pour le quatrième mois 
consécutif, tandis que les importations ont reculé de 18,8%. La 
balance commerciale affiche en conséquence un excédent record de 
61,64 milliards de dollars. 
    Les économistes interrogés par Reuters tablaient en moyenne 
sur une baisse de 3,0% des exportations libellées en dollars, et 
d'un recul de 16,0% des importations. En septembre, les baisses 
avaient été respectivement de 3,7% et 20,4%. 
    La tendance ne va probablement pas s'inverser à court terme 
et le taux de change du yuan va subir des pressions à la baisse, 
d'autant plus que la Fed signale son intention de relever 
bientôt ses taux", observe Zhou Hao, économiste à Commerzbank 
China. 
     
    * LA CROISSANCE DANS LES SERVICES À UN PLUS HAUT DE 3 MOIS 
    4 novembre - L'activité dans le secteur des services est 
remontée en octobre à son plus haut niveau depuis trois mois, 
l'indice PMI Caixin/Markit s'établissant à 52,0 contre 50,5 en 
septembre. 
    "Cela montre que les politiques de relance ont commencé à 
avoir un effet tandis que la structure économique s'améliorait 
continûment", a commenté He Fan, chef économiste chez Caixin 
Insight Group. "L'économie a commencé à montrer de nouveaux 
signes de stabilisation, réduisant la nécessité d'une relance 
supplémentaire." 
     
    * LE PMI/CAIXIN MANUFACTURIER REMONTE À 48,3 EN OCTOBRE 
    2 novembre - L'activité manufacturière s'est contractée en 
octobre pour le huitième mois d'affilée mais à un rythme 
moindre, selon l'indice privé PMI Caixin/Markit publié lundi. 
    L'indice, qui s'était établi à 47,2 en septembre, remonte à 
48,3. Il reste toujours en deçà du seuil de 50, qui marque la 
bascule entre contraction et expansion, mais atteint son 
meilleur niveau depuis le mois de juin. 
    Les nouvelles commandes à l'exportation suggèrent en outre 
une amélioration de la demande mondiale: le sous-indice se 
redresse à 50,7 quand il n'était encore que de 44,6 en 
septembre. La consommation intérieure demeure en revanche 
morose. 
     
    * NOUVELLE CONTRACTION DU PMI MANUFACTURIER OFFICIEL 
    1er novembre - L'activité dans le secteur manufacturier 
s'est encore contractée en octobre pour le troisième mois 
d'affilée, selon l'indice PMI officiel publié dimanche. 
    Comme en septembre, l'indice officiel des directeurs d'achat 
s'est établi à 49,8 alors que des économistes interrogés par 
Reuters s'attendaient à une reprise au-dessus des 50, le seuil 
qui marque la bascule entre contraction et reprise de 
l'activité. 
    Dans le secteur des services, l'enquête PMI montre une 
nouvelle dégradation à 53,1 en octobre contre 53,4 le mois 
précédent. 
    Ces statistiques tendent à confirmer les craintes d'une 
poursuite du ralentissement chinois au quatrième trimestre. Au 
troisième trimestre, la croissance de la deuxième économie 
mondiale est tombée à 6,9% et elle pourrait afficher sur 
l'ensemble de cette année son plus bas niveau depuis un quart de 
siècle. (voir  ID:nL8N12J13F ) 
     
    * Pour retrouver les principaux indicateurs publiés en 
octobre:  ID:nL5N12102V  
 
 (Service économique) 
  
 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant