Chine/Indicateurs-La baisse des prix immobiliers continue-Etudes

le
0

PEKIN, mars (Reuters) - Les indicateurs économiques de la Chine publiés depuis le début du mois: * LES PRIX IMMOBILIERS DE NOUVEAU EN BAISSE EN FEVRIER 2 mars - Les prix de l'immobilier ont légèrement reculé en février en Chine mais le rythme de cette baisse a diminué, signe que la stabilisation du marché se poursuit, montrent deux enquêtes privées publiées lundi. Selon l'étude Real Estate Information Corporation (CRIC), basée sur les prix de 288 villes, le recul a été de 0,06% par rapport à janvier, après -0,1% le mois précédent. Sur un an, la baisse des prix a été de 1,62%, contre 1,22% en rythme annuel le mois dernier, précise l'enquête. Une autre étude, signée China Real Estate Index System (CREIS), fondée sur les prix moyens de 100 des plus grandes villes du pays, fait ressortir une baisse de 0,24% des prix sur un mois et de 3,84% sur un an en février, qui est ainsi le cinquième mois consécutif d'évolution négative. En janvier, cette étude chiffrait à 4,59% la baisse des prix en rythme annuel. Les statistiques officielles des prix immobiliers chinois sont attendues le 18 mars. * L'INDICE HSBC PMI MANUFACTURIER À UN PIC DE SEPT MOIS 2 mars - L'activité du secteur manufacturier a renoué avec la croissance en février, mais la baisse des commandes à l'exportation et la persistance de pressions déflationnistes suggèrent que l'économie reste fragile. L'indice PMI HSBC/Markit, publié lundi, s'est établi à 50,7 dans sa version définitive en février, un pic de sept mois, contre 49,7 en janvier, une première estimation de 50,1. Le niveau de 50 est le point de séparation entre croissance et contraction d'une activité. L'indice PMI HSBC/Markit, plutôt focalisé sur de petites sociétés du secteur privé, est publié au lendemain de l'indice PMI "officiel", qui se concentre surtout sur les grandes entreprises publiques, ressorti à 49,9. Ces deux indices ont été publiés juste après la décision, annoncé samedi, de la banque centrale chinoise d'abaisser ses principaux taux directeurs pour la deuxième fois en trois mois dans le cadre d'une politique de soutien à la croissance de la deuxième économie mondiale, menacée par le ralentissement de l'activité et un risque de déflation. ID:nL5N0W20EN * NOUVELLE CONTRACTION DU SECTEUR MANUFACTURIER EN FÉVRIER 1er mars - L'activité dans le secteur manufacturier s'est contractée pour le deuxième mois de suite en février en raison d'exportations instables et d'une baisse des investissements, une donnée qui semble justifier le nouvel assouplissement monétaire décidé par la banque centrale du pays. L'indice PMI "officiel", publié dimanche par le Bureau national des statistiques, est ressorti à 49,9, contre 49,8 en janvier, qui avait représenté un creux depuis septembre 2012. Les économistes interrogés par Reuters avaient anticipé un indice à 49,7. * ACCÉLÉRATION DE LA CROISSANCE DES SERVICES 1er mars - La croissance de l'activité dans le secteur des services s'est accélérée en février, selon l'indice officiel des directeurs d'achats (PMI) publié dimanche, se reprenant après son plus bas d'un an touché le mois dernier. L'indice PMI pour le secteur non manufacturier s'est ainsi établi à 53,9 en février, contre 53,7 en janvier et 54,1 en décembre. Représentant près de la moitié de l'économie chinoise, le secteur des services a mieux résisté au ralentissement de la croissance que le secteur manufacturier en raison de sa moindre dépendance à la demande étrangère.

 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant