Chine/Indicateurs-Chute des nouveaux prêts bancaires en octobre

le
0

(Actualisé avec prêts bancaires) PEKIN, 14 novembre (Reuters) - Les indicateurs économiques de la Chine publiés depuis le début du mois: * FORTE BAISSE DES NOUVEAUX PRÊTS BANCAIRES 14 novembre - Le montant global des nouveaux prêts accordés par les banques chinoises a baissé de plus d'un tiers en octobre à 548,3 milliards de yuans (71,8 milliards d'euros), montrent les statistiques officielles publiées vendredi, qui confortent les craintes d'un ralentissement généralisé de l'économie. Les économistes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur un montant de 650 milliards de yuans après celui de 857,2 milliards enregistré en septembre. Cette baisse des nouveaux prêts intervient après l'annonce par plusieurs banques de la plus forte augmentation des créances douteuses depuis deux ans et d'une contraction des dépôts, deux facteurs qui limitent leur capacité à prêter. Cette évolution pourrait inciter les autorités chinoises à prendre de nouvelles mesures pour stimuler l'activité. L'encours de crédit en yuan est en hausse de 13,2% sur un an, contre +13,3% attendu. La masse monétaire M2 affiche pour octobre une croissance de 12,6% sur un an, alors que le marché tablait sur un chiffre de 12,9%. * DÉPENSES PUBLIQUES EN RECUL DE 5,7% SUR UN AN 14 novembre - Les dépenses publiques chinoises ont diminué de 5,7% en octobre par rapport au même mois de l'an dernier, montrent les chiffres publiés par le ministère des Finances, traduisant la volonté des autorités d'inverser la tendance à la hausse des mois précédents. La croissance des dépenses publiques avait culminé à 9,1% en rythme annuel en septembre après +6,2% en août. Sur les 10 premiers mois de l'année, les dépenses ont atteint 11.400 milliards de yuans (1.500 milliards d'euros), contre 10.200 milliards sur la même période en 2013. Les crédits consacrés aux réserves de céréales et de produits pétroliers ont bondi de 21,6% sur janvier-octobre tandis que ceux alloués au secteur des transports progressaient de 15,8%. Les chiffres officiels publiés vendredi montrent aussi une hausse de 9,4% des recettes fiscales en octobre sur un an, à 1.330 milliards de yuans, après +6,3% en septembre. * PRODUCTION INDUSTRIELLE EN HAUSSE DE 7,7% SUR UN AN 13 novembre - La production industrielle en Chine a progressé en octobre de 7,7% en rythme annuel, en deçà des attentes du marché. Les économistes interrogés par Reuters anticipaient une hausse de 8% d'octobre 2013 à octobre dernier. * VENTES DE DETAIL LEGEREMENT INFERIEURES AUX ATTENTES 13 novembre - Les ventes de détail, en octobre, ont augmenté sur un an de 11,5% selon les statistiques publiées jeudi. Les économistes interrogés par Reuters tablaient, eux, sur une progression de 11,6%. D'un mois sur l'autre, les ventes de détail ont progressé en octobre de 0,98%. * L'INFLATION RESTE À 1,6% SUR UN AN 10 novembre - La hausse des prix à la consommation en Chine est restée proche, en octobre, de son point bas de cinq ans, à 1,6%, nouvelle preuve du ralentissement de la deuxième économie mondiale. Les analystes interrogés par Reuters anticipaient une inflation annuelle de 1,6% en octobre, au même niveau qu'en septembre, qui lui-même représentait la plus petite hausse des prix depuis janvier 2010. D'un mois sur l'autre, les prix n'ont pas bougé, alors que les économistes de marché avaient anticipé une hausse de 0,1%. Quant aux prix à la production, ils ont reculé de 2,2% sur un an, leur 32e baisse consécutive. Le marché anticipait une baisse de 2% après un recul de 1,8% en septembre. Face à la morosité de la demande, les sociétés ont moins de marge pour fixer leurs prix. "Pour nous, le risque de déflation s'accroît", a déclaré Li Huiyong, économiste chez Shenyin & Wanguo Securities à Shanghai. "Les responsables politiques devraient prendre des mesures supplémentaires pour relancer l'économie." * RALENTISSEMENT DES EXPORTATIONS ET DES IMPORTATIONS 8 novembre - La croissance des exportations et des importations de la Chine a ralenti au mois d'octobre, nouveau signe de fragilité de la deuxième puissance économique mondiale. Les exportations ont augmenté de 11,6% le mois dernier sur un an, alors que leur hausse avait été de 15,3% en septembre, a annoncé l'Administration générale des douanes. Le chiffre est toutefois légèrement au-dessus des attentes du marché. Les importations ont pour leur part augmenté de 4,6% en octobre, alors qu'elle avaient crû de 7% en septembre. Elles sont en outre plus faibles que prévu. Au total, la Chine a dégagé un excédent commercial de 45,4 milliards de dollars en octobre, qui reste à des niveaux élevés. Les analystes de marché attendaient une hausse de 10,6% des exportations, un gain de 5,5% des importations et un surplus commercial de 42 milliards de dollars. Taleau des échanges commerciaux ID:nL4N0SX1QI * L'INDICE PMI HSBC DES SERVICES À UN PLUS BAS DE TROIS MOIS 5 novembre - La croissance du secteur des services a encore fléchi en octobre en raison d'un ralentissement des nouveaux contrats, renforçant l'hypothèse d'un ralentissement progressif de la croissance qui pourrait pousser le gouvernement à prendre de nouvelles mesures de relance. L'indice PMI des directeurs d'achats HSBC/Markit a rétrogradé à 52,9 en octobre, au plus bas depuis juillet, contre 53,5 en septembre. Il reste toutefois au-dessus de 50, la barre séparant la croissance de la contraction. Le sous-indice des nouveaux contrats a reculé à 53,1 en octobre contre 53,2 en septembre mais les sous-indices de l'emploi et des contrats en cours ont eux monté. Le secteur des services a représenté 46,1% du PIB en 2013, dépassant pour la première fois le secteur secondaire, qui regroupe l'industrie et le bâtiment. * LA CROISSANCE DES SERVICES À UN CREUX DE NEUF MOIS 3 novembre - Le secteur des services a enregistré en octobre son rythme de croissance le plus faible en neuf mois, sous le coup de la déprime du secteur immobilier, montre une enquête publiée lundi susceptible d'alimenter les inquiétudes sur l'état de la deuxième économie mondiale. Selon le Bureau national des statistiques, l'indice PMI pour le secteur des services a ainsi baissé à 53,8 en octobre, contre 54,0 en septembre et 54,4 en août. A ce niveau, cet indice reste cependant nettemenbt au-dessus de la barre de 50 séparant croissance et contraction d'une activité. * LE PMI MANUFACTURIER HSBC DÉFINITIF À UN PIC DE TROIS MOIS 3 novembre - Le secteur manufacturier a connu en octobre sa croissance la plus marquée en trois mois, à la faveur notamment d'une hausse des prises de commandes enregistrées par les entreprises de taille moyenne, selon les résultats définitifs d'une enquête publiée lundi par HSBC. L'indice PMI HSBC/Markit des directeurs d'achats du secteur manufacturier est ainsi remonté à 50,4, donnée identique à l'estimation préliminaire publiée le 23 octobre, contre 50,2. Ceci étant dit, malgré l'amélioration cet indice, certains de ses composants ont vu leur croissance ralentir, ce qui renforcera l'opinion de ceux qui pensent que l'objectif d'une croissance de 7,5% fixé par le gouvernement pour cette année ne sera pas atteint. La croissance des commandes nouvelles ainsi que celles des commandes nouvelles à l'exportation sont au plus bas depuis quatre à cinq mois. La composante production, à 50,7, est également tombée à un creux de cinq mois. * LE PMI MANUFACTURIER OFFICIEL AU PLUS BAS DEPUIS 5 MOIS 1er novembre - L'activité du secteur manufacturier chinois a progressé en octobre mais à un rythme moins soutenu qu'attendu, mettant en exergue les défis que représentent une hausse des coûts et un affaiblissement de la demande dans une économie en perte de vitesse. L'indice PMI des directeurs d'achat du secteur manufacturier calculé par les autorités chinoises s'est inscrit à 50,8 en octobre, après 51,1 pour septembre. Les analystes interrogés par Reuters attendaient en moyenne un chiffre de 51,2.

 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant