Chine/Indicateurs-Baisse des prix immobiliers en décembre

le
0

PEKIN, 18 janvier (Reuters) - Les indicateurs économiques de la Chine publiés depuis le début du mois: * LES PRIX IMMOBILIERS EN BAISSE DE 4,3% SUR UN AN 18 janvier - Les prix de l'immobilier dans 68 des 70 principales métropoles de Chine accusaient en décembre une baisse moyenne de 4,3% sur un an, montrent les statistiques officielles publiées dimanche. Décembre marque ainsi le quatrième mois consécutif de baisse marquée des prix des logements, une évolution préoccupante pour la croissance de l'économie chinoise au quatrième trimestre. Les volumes de ventes ont parallèlement enregistré un bond de près de 9% par rapport à novembre pour atteindre leur plus haut niveau de l'année écoulée. Le centre d'études spécialisé CRIC note néanmoins que les stocks de logements en vente restent excessifs, deux seulement des 23 grands métropoles qu'il suit ayant bénéficié d'une baisse des stocks en décembre. * HAUSSE DE 1,7% DES INVESTISSEMENTS DIRECTS ÉTRANGERS 16 janvier - Les investissements directs étrangers (IDE) ont augmenté de 1,7% en 2014, ce qui marque une décélération de la hausse par rapport à l'année précédente dans un contexte de ralentissement économique du pays et d'une volonté du gouvernement de modifier les moteurs de la croissance. La Chine a attiré l'an dernier 119,56 milliards de dollars, un nouveau record, de la part des investisseurs étrangers contre 117,6 milliards en 2013, a dit le ministère du Commerce sur son site internet. En 2013, la hausse des IDE avait été de 5,3%. * RECUL DE L'EXCÉDENT COMMERCIAL EN DÉCEMBRE 13 janvier - Les performances commerciales de la Chine ont été supérieures aux attentes en décembre, les exportations de la deuxième puissance économique mondiale ayant été tirées par une vigoureuse demande américaine tandis que Pékin a profité de la déprime des cours pour fortement augmenter ses achats de matières premières. Malgré ces données, des responsables des douanes chinoises pensent toutefois que les premiers mois de l'année 2015 vont être difficiles. La croissance économique chinoise connaît actuellement une phase de ralentissement prononcé, sous le coup d'une baisse de la demande mondiale et d'une déprime du marché immobilier du pays. ID:nL6N0UM1AQ Ce ralentissement est à ce stade toléré par les dirigeants chinois, qui veulent piloter une transition vers une économie davantage portée par la consommation intérieure que par les exportations. Sur le dernier mois de 2014, ces exportations, exprimées en dollars, ont augmenté de 9,7%, selon les chiffres des douanes alors que les économistes interrogés par Reuters avaient tablé sur une hausse de 6,8%. Les importations n'ont reculé que 2,4% contre un consensus de -7,4%. L'excédent commercial est ressorti à 49,6 milliards de dollars (42 milliards d'euros) le mois dernier contre un chiffre record de 54,5 milliards en novembre. ID:nL6N0US0PV Tableau ID:nnL3N0US2KX * L'INFLATION À 1,5% EN DÉCEMBRE, COMME ATTENDU 9 janvier - La hausse des prix à la consommation, principal indicateur de l'inflation, a légèrement accéléré en décembre, à 1,5% sur un an, a annoncé vendredi le Bureau des statistiques, mais elle reste proche d'un plus bas de cinq ans, traduisant une faiblesse persistante de l'économie. Cette augmentation est conforme au consensus des analystes interrogés par Reuters. Elle était de 1,4% en rythme annuel en novembre. D'un mois sur l'autre, l'indice des prix à la consommation a augmenté de 0,3% entre novembre et décembre, un chiffre là-aussi en ligne avec les attentes des économistes. L'indice des prix à la production à une nouvelle fois reculé en décembre, de 3,3% sur un an, soit un 34e mois consécutif de baisse. Le marché anticipait une baisse de 3,1%, après un recul de 2,7% en novembre. L'INDICE HSBC DES SERVICES REMONTE LÉGÈREMENT 6 janvier - Le secteur des services a cru en décembre à son rythme le plus rapide depuis trois mois sous l'impulsion des nouveaux contrats. L'indice PMI HSBC/Markit s'est élevé à 53,4 le mois dernier contre 53,0 en novembre, bien au-dessus de la barre des 50 qui sépare la croissance de la contraction même s'il reste loin de son pic de 17 mois de 54,1 en août. Le sous-indice des nouveaux contrats a légèrement reculé en décembre à 53,9, contre 54,2 le mois précédent, mais reste à un niveau soutenu, ce qui a permis une hausse des embauches pour le 16e mois consécutif. * ACTIVITÉ MANUFACTURIÈRE RALENTIE EN DÉCEMBRE-INDICE PMI 1er janvier - L'activité des directeurs d'achats du secteur manufacturier a à nouveau ralenti en décembre, comme prévu par les observateurs, soulignant les difficultés du secteur face à la hausse des coûts et au fléchissement de la demande dans une économie en perte de vitesse. L'indice PMI des directeurs d'achats du secteur calculé par les autorités chinoises, publié jeudi, s'est inscrit à 50,1 en décembre après 50,3 en novembre et 50,8 en octobre, se rapprochant de la barre des 50 qui sépare la croissance de la contraction en rythme mensuel. Les analystes interrogés par Reuters attendaient en moyenne un chiffre de 50,1. * LÉGÈRE ACCÉLÉRATION DANS LE SECTEUR DE SERVICES-INDICE PMI 1er janvier - La croissance de l'activité dans le secteur des services a légèrement accéléré en décembre, selon l'indice officiel des directeurs d'achats (PMI) publié jeudi. L'indice PMI pour le secteur non manufacturier s'est établi à 54,1 en décembre, contre 53,9 en novembre et 53,8 en octobre. La barre de 50 sépare la contraction de l'expansion.

 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant