Chine/Indicateurs-5e mois de hausse des prix du logement en septembre

le , mis à jour le
0

PÉKIN, 23 octobre (Reuters) - Principaux indicateurs économiques chinois publiés depuis le début du mois: * HAUSSE DE 0,3% SUR UN MOIS DES PRIX DU LOGEMENT 23 octobre - Les prix du logement en Chine ont augmenté en septembre pour le cinquième mois d'affilée, suggérant une petite reprise du marché immobilier qui va alléger la pression sur l'économie. Le prix moyen des logements chinois a augmenté de 0,3% en septembre par rapport à août, selon les calculs de Reuters sur la base de données publiées vendredi par le Bureau national des Statistiques, au même rythme que le mois précédent. La hausse des prix d'un mois sur l'autre a touché 39 des 70 villes étudiées, un nombre en hausse par rapport aux 35 d'août. Le secteur, qui contribue à hauteur de 15% au PIB, est devenu grâce à une série de mesures de soutien du gouvernement. l'une des rares notes d'espoir dans une économie qui devrait connaître cette année son rythme de croissance le plus faible en 25 ans. * CROISSANCE DE 6,9% AU T3, AU PLUS BAS DEPUIS 2009 10 octobre - La croissance économique de la Chine est tombée au troisième trimestre sous 7% en rythme annuel pour la première fois depuis début 2009, un ralentissement qui, bien qu'un peu moins marqué qu'escompté, plaide pour de nouvelles mesures de soutien et une poursuite de la baisse des taux. Le produit intérieur brut (PIB) n'a progressé que de 6,9%, a annoncé lundi le Bureau national de la statistique, un chiffre légèrement supérieur aux prévisions de 50 économistes interrogés par Reuters qui tablaient en moyenne sur 6,8%. Ce chiffre conforte le scénario selon lequel la Chine saura éviter un atterrissage brutal de son économie, les analystes prédisant désormais un glissement plus progressif de l'activité. En rythme trimestriel, le PIB a progressé de 1,8%, battant là aussi le consensus (+1,7%), tandis que la croissance du deuxième trimestre a été révisée à +1,8% contre +1,7%. Les indicateurs mensuels publiés parallèlement au PIB ont en revanche déçu, signe que le ralentissement de l'économie chinoise n'est pas terminé malgré les efforts des autorités. La croissance des investissements en capital fixe a ainsi plafonné à 10,3% en rythme annuel entre janvier et septembre, contre 10,9% le mois précédent et un consensus de 10,8%. La production industrielle a également ralenti à 5,7%, alors qu'elle était attendue à 6,0% après 6,1% en août. Seules les ventes au détail ont enregistré un léger mieux à 10,9%, dépassant légèrement le consensus (+10,8%). Développement ID:nL8N12J13F * L'INFLATION À 1,6% EN SEPTEMBRE 14 octobre - L'inflation a ralenti davantage que prévu en Chine en septembre tandis que les prix à la production se sont contractés pour un 43e mois consécutif, ce qui témoigne des pressions déflationnistes à l'oeuvre dans la deuxième économie mondiale. L'indice des prix à la consommation (IPC) a progressé de 1,6% sur un an, a annoncé mercredi le Bureau de la statistique. Cette progression est inférieure à la fois à la prévision des économistes, qui l'attendaient à 1,8%, et à celle du mois d'août, quand elle avait été de 2,0%. L'indice des prix à la production a pour sa part reculé de 5,9% sur un an, conformément aux prévisions. Cette contraction est identique à celle du mois d'août, la plus importante depuis 2009 et la crise financière mondiale. * LES EXPORTATIONS ONT BAISSÉ DE 3,7% EN SEPTEMBRE 13 octobre - Les exportations de la Chine se sont moins contractées que prévu en septembre, de 3,7% sur un an, tandis que les importations ont chuté de 20,4%, un 11e mois consécutif de baisse. L'excédent commercial s'est établi à 60,34 milliards de dollars (53,11 milliards d'euros), ont annoncé mardi les douanes chinoises. Les économistes interrogés par Reuters s'attendaient à un recul de 6,3% des exportations et de 15% pour les importations. Les échanges commerciaux de la Chine se sont contractés de 8,1% au cours des neuf premiers mois de l'année par rapport à la même période de 2014, ce qui est très loin de l'objectif officiel d'une croissance de 6% sur l'ensemble de l'année. * L'INDICE MANUFACTURIER CAIXIN/MARKIT RECULE ENCORE 1er octobre - L'indice PMI manufacturier Caixin/Markit est tombé le mois dernier à un plus bas niveau de 6 ans et demi, accréditant la thèse d'un net ralentissement de l'activité en Chine que le plan de relance de Pékin ne semble pas parvenir à enrayer. L'indice définitif ressort pour septembre à 47,2 après 47,3 en août. Il est légèrement meilleur que les 47,0 que laissaient entrevoir les résultats de l'estimation préliminaire. Signe du ralentissement, la composante des nouvelles commandes à l'export a reculé à un rythme supérieur encore, tombant à 44,6 après 46,6 le mois précédent. * LA CROISSANCE DANS LES SERVICES A UN PLUS BAS DE 14 MOIS 1er octobre - La croissance dans les services est tombée en septembre à un plus bas niveau de 14 mois, l'indice PMI Caixin/Markit revenant à 50,5, un niveau sans précédent depuis juillet 2014. Il recule d'un point par rapport à août, lorsqu'il s'était élevé à 51,5. * NOUVELLE CONTRACTION DU PMI MANUFACTURIER OFFICIEL 1er octobre - L'activité s'est contractée en septembre dans le secteur manufacturier chinois pour le deuxième mois consécutif, montre l'enquête PMI officielle publiée jeudi, alimentant les craintes déjà vives d'un ralentissement marqué de la deuxième économie mondiale. L'indice ressort à 49,8 contre 49,7 le mois précédent. Si le chiffre progresse très légèrement par rapport à celui d'août, il reste en deçà du seuil de 50 qui témoigne d'une contraction de l'activité. (Service économique)

 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant